Buddhachannel

Dans la même rubrique

18 juillet 2016, par Stefania Mitrofan

Mahajanaka Jataka

18 July 2016

Mahajanaka Jataka









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Bonne question, bonne réponse : Renaissance II

mercredi 14 janvier 2009

Langues :

Toutes les versions de cet article : [English] [français]


JPEG - 7.3 ko

GOOD QUESTIONS GOOD ANSWERS [1]

Avec Ven. S. Dhammika



Questions sur la Renaissance



COMMENT L’ESPRIT VOYAGE D’UN CORPS A L’AUTRE ?



Pensez y comme à des ondes radio. Les ondes radio, qui ne sont pas faites de mots et de musique mais d’énergie à différentes fréquences, sont transmises, voyagent à travers l’espace, puis elles sont attirées et captées par le receveur, d’où elles seront diffusées sous forme de mots et musiques. Il en est de meme pour l’esprit. A la mort, l’énergie mentale taverse l’espace, elle est ensuite attirée et ingérée par l’oeuf fertile. L’embryon grandit, se centre dans le cerveau, d’où il se diffusera plus tard lui-meme, la nouvelle personnalité.



RENAIT-ON TOUJOURS EN TANT QU’ÊTRE HUMAIN ?



Non, il y a plusieurs royaumes dans lesquels on peut renaître. Des gens renaissent dans les cieux, d’autres en enfer, quelques uns renaissent en fantômes affamés etc. Les Cieux ne sont pas un lieu mais un état d’existence, où l’on a un corps subtil et où l’esprit expérimente de nombreux plaisirs. Chez certaines religions, on s’efforce de renaître dans une existence céleste, en croyant faussement qu’il s’agit d’un état permanent. Ce qui n’est pas le cas. Comme tous les états conditionnés, les cieux sont impermanents et lorsqu’une vie là bas prend fin, on peut bien renaître ensuite en tant qu’être humain. L’enfer, de la même façon, n’est pas un lieu mais un état d’existence où l’on possède un corps subtil et où l’esprit expérimente nombre d’anxiétés et de souffrances. Etre un fantôme affamé, une fois encore, est un état d’existence où le corps est subtil et où l’esprit est continuellement harcelé par le désir et l’insatiabilité.

Donc, les êtres célestes expérimentent de nombreux plaisirs, les êtres en enfer ainsi que les fantômes expérimentent maintes douleurs, quant aux êtres humains ils expérimentent habituellement un mélange des deux. Les principales différences entre le royaume humain et les autres royaumes sont donc le type de corps et la qualité de l’expérience.



QU’EST-CE QUI DÉCIDE L’ENDROIT DE CETTE RENAISSANCE ?



Le facteur le plus important, mais pas le seul, celui qui influe sur le lieu de notre renaissance et sur le genre de vie que nous mènerons, est le karma. Le mot karma signifie l’action. Il se réfère à notre action mentale intentionnelle. En d’autres termes, ce que nous possédons est déterminé en grande partie par la manière dont nous avons pensé et agi dans le passé. De la même façon, la manière dont nous pensons et agissons maintenant, influencera ce que nous serons dans le future.

une personne bienveillante et aimante tendra à renaître dans un royaume céleste ou en tant qu’être humain avec une prédominance d’expériences plaisantes. La personne anxieuse, inquiète ou extrêmement cruelle tendra elle, à renaître dans un enfer ou bien en tant qu’être humain avec une prédominance d’expériences douloureuses. La personne développant des envies irrésistibles, des désirs sauvages, et des ambitions brûlantes qui ne pourront jamais être satisfaites, tendra à renaître en fantôme affamé ou en tant qu’être humain frustré par le désir et l’envie. Les habitudes mentales fortement développées dans cette vie, le demeureront dans la vie prochaine. La plupart des gens, cependant, renaissent en tant qu’êtres humains.





Extrait de la série Good Questions Good Answers

Par Vén. S. Dhammika.



Source : www.buddhanet.net

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?