Buddhachannel

Dans la même rubrique

29 juin 2016

Femmes de l’Église

29 juin 2016

Gayatri Mantra

15 juin 2016

Les Dieux de l’Inde

2 de mayo de 2016, por Buddhachannel Es.

Los Dioses de la India









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Fernand Schwarz — La Réincarnation, une Tradition occidentale ?

samedi 5 décembre 2009

Langues :

FERNAND SCHWARZ : L’AVENIR DE L’ESPRIT


À l’époque où le pape Benoît XVI relance la
réflexion sur l’importance de la raison et de la
foi, et le président de la République, celui de
la nécessaire présence du spirituel dans l’espace
public, il nous a semblé intéressant de nous pencher
sur une croyance qui touche aujourd’hui des milliards
d’êtres humains : la réincarnation. Cette croyance est
présente dans de nombreuses ères culturelles encore
aujourd’hui et fut, dans le passé, assez universelle.
Ce n’est pas le lieu de discuter ces doctrines, mais nous
devons nous rappeler qu’elles expriment le désir de
l’homme de croire, d’une part, dans la lumière de l’Un
et d’autre part dans l’essence des responsabilités des
actes accomplis. Cette double force qu’a remarquée
Jean Chevalier, l’aspiration à la pureté et le poids des
actes, entraîne l’être humain dans un cycle de renaissances
jusqu’à atteindre la perfection, qui lui donnera
accès, hors de la « roue de l’existence », à l’éternité.
Loin de la fatalité, perçue par certains esprits occidentaux,
cette croyance à la réincarnation nous rappelle
que l’homme est libre et responsable de son destin.
Elle affirme que sa destinée dépend de ses choix,
vision que les Hindous ont énoncée par la loi du
karma ou principe de cause à effet. Si les religions
monothéistes rejettent en partie cette approche, c’est
fondamentalement à cause de leur conception d’un
temps linéaire plutôt que cyclique.

Le débat fut important à l’époque
du christianisme primitif

Il n’est pas inutile de rappeler que le contexte philosophique
de l’époque, chrétien comme païen, était
très enclin aux doctrines de la réincarnation.
Chez les Pères de l’Église, la doctrine de la migration
de l’âme de corps en corps interroge et divise. Justin,
Clément d’Alexandrie et Origène l’admettent et la
défendent. Pour Origène, ce monde n’est pas autre
chose que le lieu de purification des esprits bannis du
ciel, lesquels se réincarnent sans cesse dans un corps
de chair. À la fin des temps, tous les esprits retourneront
à Dieu.
Ce n’est qu’au VIe siècle que ces théories seront définitivement
bannies de l’Église par des anathèmes. En
effet, la loi du karma s’est révélée souvent dangereuse
par une interprétation trop cérébrale, éliminant
toute espérance de la grâce et du pardon. Quelle
place alors au salut apporté par Jésus-Christ ?
Néanmoins, le Nouveau Testament garde quelques
allusions à cette doctrine : Matthieu (XVII, 12,3) Marc
(XII, 14,16), Jean (IX, 1,2) par exemple.
Pour comprendre, sans faire d’erreur, la véritable idée
de la réincarnation, il faut savoir quelle est la partie
de l’homme qui se réincarne véritablement. C’est l’entité
individuelle ou impérissable de l’homme, presque
impalpable, qui se réincarne, et non les aspects temporels
et périssables qu’il prend dans son séjour terrestre
tels le corps ou la psyché.
Il faut également se garder de confondre la doctrine
de la réincarnation avec la métempsycose, concept
beaucoup plus large qui parle de la transmigration
des âmes dans d’autres corps tels les plantes, les animaux
ou les êtres humains. Du point de vue traditionnel,
la doctrine de la réincarnation n’admet pas la
régression d’un règne vers les autres, peu importe la
faute qu’un être aurait pu commettre.
C’est donc bien l’esprit qui revient pour parachever
son évolution mais jamais son apparence. D’ailleurs,
dans les croyances à la résurrection, ce n’est pas non
plus le corps de chair qui ressuscite mais un corps de
gloire transfiguré de sa pesanteur terrestre. Au-delà
des perceptions de l’avenir de l’âme, chaque voie spirituelle
a toujours mis l’accent sur l’esprit et le comportement
moral plutôt que sur l’avenir de la chair.


Fernand Schwarz

Président de la Fédération Française
Des Nouvelle Acropole

Dossier La Réincarnation, une Tradition occidentale ?
La Réincarnation en Égypte ancienne à la Lumière de la Doctrine Secrète
Enquêtes sur la Réincarnation
Âme du Monde et Âme humaine dans la Pensée de Plotin
La Réincarnation dans la Littérature occidentale
La Voie orphique mémoire de l’Immortalité

Voir en ligne : www.revue-acropolis.com

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?