Buddhachannel

Dans la même rubrique









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

9-15 oct - Retraite silencieuse de méditation et d’enseignements

avec Ajahn Khemasiri et Kovida, au monastère de Ségriès (Moustiers Sainte-Marie, Alpes-de-Haute-Provence)

lundi 21 août 2017, par Le Refuge

Langues :

Théme de la retraite : « Le refuge et les huits vents profanes » ( « The interplay between the refuge and the eight worldly winds » ).

Les enseignements seront traduits en français.
Cette retraite est destinée aux personnes ayant déjà une expérience de la méditation.

Le monastère de Ségriès :
Aux portes du Grand Canyon du Verdon, dans les Alpes-de-Haute-Provence, le monastère de Ségriès se situe à proximité de Moustiers Sainte-Marie, village classé parmi les plus beaux de France et bâti sous le ciel le plus pur d’Europe.
Site : http://www.monastere-de-segries.com/magie.htm

Inscription :
Par mail : lerefugebouddhique@gmail.com
Par téléphone : 06 95 85 83 87
Par courrier : Le Refuge, 6 allée Gérard Paulmyer, 13290 Les Milles.
Le nombre de places est limité à soixante-dix.


Le premier contact d’Ajahn Khemasiri avec le bouddhisme en 1977 fut à travers la Tradition Tibétaine. Mais en 1978 il rencontra, en Angleterre, Ajahn Chah et Ajahn Sumedho, deux Maîtres Theravada de l’Ecole des Moines de la Forêt et commencèrent alors les premières retraites et séjours dans les monastères. En 1984, il entra comme novice au Monastère d’Amaravati au nord de Londres et c’est en 1986 à Chithurst, qu’il reçut l’ordination de Bhikkhu. De 1995 à 1999, il fait plusieurs séjours en Thaïlande et en Birmanie dans différents monastères et ermitages. Depuis 2000, il réside au Monastère Dhammapala en Suisse dont il est l’abbé depuis 2005.
Kovida ordonnée Siladhara avec Ajahn Sumedho en 1995, a résidé aux monastères d’Amaravati et Chithurst pendant dix-huit ans, jusqu’à ce qu’elle quitte le monastère en 2010 pour vivre comme nonne solitaire. Au cours des dix dernières années, elle a passé de longues périodes de temps avec le maître birman Sayadaw U Tejaniya.
En 2015 Kovida a laissé la tradition monastique afin de continuer sa pratique de vipassana dans la vie laïque et poursuivre le chemin spirituel Diamond Heart (Ridhwan).

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?