Buddhachannel

Dans la même rubrique









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Les mots percutants du Dalaï Lama, à propos du lavage de cerveau en masse de la société

mardi 24 mai 2016

Langues :


 
Acteur majeur de la paix au Tibet, le Dalaï Lama se fait remarquer pour ses apparitions humaines et spirituelles. Ses propos résonnent aujourd’hui dans le coeur de millions de personnes qui se sentent bien souvent incomprises dans notre société. Pourquoi tant de violence et de massacres entre humains lorsque la solution — et une grande partie de la population connait la solution — serait simplement le respect d’autrui, l’amour et la sagesse…
 
Sans prendre parti pour une quelconque religion, le Dalaï Lama est de toute évidence un acteur majeur pour la paix et le respect de l’autre. « Notre but principal dans la vie est d’aider les autres. Et si vous ne pouvez pas les aider, essayez au moins ne pas les blesser. » Par ces mots, le Dalaï Lama essaie de nous ouvrir les yeux.
 
Selon les croyances bouddhistes, il n’y a pas de créateur. Cela implique que toute chose dépend entièrement des individus, c’est le principe du Karma qui dit que l’on récolte ce que l’on a semé. Ainsi, pour que la paix existe entre les hommes, il faut avant tout qu’elle existe en eux. « Nous évoquons beaucoup la paix. Tout le monde lui accorde une importance capitale. Mais, pour que la paix ait une chance d’exister, l’atmosphère générale doit être de même nature. C’est pour atteindre cet objectif que chacun de nous doit adopter une bonne attitude. Car, fondamentalement, la paix doit d’abord naître en nous-mêmes ».
 
Alors à quoi sert le désarmement des nations si les armes sont à l’intérieur du cœur de chacun ? A quoi servent le progrès et les facilités matérielles si les hommes sont encore prêts à tout perdre par ignorance ? Ces mesures ne serviront à rien, dit le Dalaï Lama, tant que les hommes n’auront pas compris que les racines de la paix sont en soi.
 
Voici un court extrait de ce qu’il évoque lorsqu’il entend parler des attentats partout dans le monde :
 
« Depuis que les armées sont légales, nous pensons que la guerre est acceptable ; de manière générale, personne ne perçoit le fait d’accepter la guerre comme étant une attitude criminelle, ou qu’elle est quelque chose de criminelle en soi. En fait, nous avons été endoctrinés. La guerre n’est ni prestigieuse ni attrayante. Elle est monstrueuse. Par sa nature même, elle est la tragédie et la souffrance. »
 
Les soldats ont été endoctrinés à penser qu’ils sont en train d’attaquer un ennemi et de défendre leur propre pays, lorsque cet ennemi en question est entièrement soutenu et financé par l’alliance militaire occidentale. Comme l’affirme le Dalaï Lama, c’est précisément pour cette raison que « nous pensons que la guerre est acceptable », parce que nous avons été amenés à croire que c’est une mesure nécessaire. La plupart des guerres menées au Moyen-Orient ne sont que pour piller les ressources de ces pays. Comme le spécifiait le journal l’Humanité : « Total, le grand gagnant de la guerre en Lybie »
 
Ou encore l’ex-chef du Ministère de la Défense canadien, Paul Hellyer, qui l’a fait remarquer : « Des milliards de dollars, et je veux dire par là des milliers de milliards de dollars, ont été dépensés pour des projets que même le Congrès et le commandant en chef n’ont jamais entendu parler. »
 
On devrait se sentir fatigué de la violence et des meurtres autour de nous. Si un être humain est tué par un animal, c’est triste, mais si un être humain est tué par un autre être humain, c’est impensable. Nous devons faire un effort particulier pour se rappeler que les autres sont aussi des êtres humains, comme nos frères et nos sœurs. » / « Je pense que seul un petit pourcentage de gens souscrit au discours violent. Nous sommes des êtres humains, et il n’y a pas de base ni de justification pour tuer les autres. Si vous considérez les autres comme des frères et des sœurs et que vous respectez leurs droits, alors il n’y a pas de place pour la violence. »
 
Le Dalaï Lama nous explique par ces courts extraits, le conditionnement auquel l’être humain doit faire face chaque jour. Nous vivons dans un monde financiarisé, dérégulé et mondialisé à outrance. Il nous faut faire face ensemble à ces changements. Des milliers d’alternatives naissent chaque jour. Economie du partage, troc, agroécologie sont quelques exemples d’un monde en transition.
 
Source : Collective-Evolution Via Esprit Science Métaphysiques

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?