Buddhachannel

Dans la même rubrique

21 novembre 2016

L’Apprentissage Shambhala

29. Juni 2016

Ajahn Chah









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Live to Love - Aimez-vous les uns les autres, version bouddhiste

lundi 1er février 2016

Langues :

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

"L’amour est une façon si merveilleuse de communiquer avec les autres. L’amour vrai et authentique consiste à partager et à donner. L’acte de donner ne diminue pas ce que vous avez, mais vous donne plus que vous ne pourriez jamais attendre. J’ai toujours le sentiment qu’une personne authentiquement emplie de bonheur et de joie de vivre a un esprit de partage et d’amour. Le bonheur véritable est le reflet d’un cœur ouvert, ayant la capacité de tout accepter, bien ou mal."
Sa Sainteté Gyalwang Drukpa

EXPLICATION DU LOGO

Les cinq cœurs représentent l’amour venant de cinq directions, arrivant ensemble unies et en harmonie. La couleur orange, au centre, représente le soleil (de l’espoir), avec son halo de rayons s’intensifiant progressivement pour devenir rouge, la couleur de la force et de l’énergie. Ceci symbolise un cœur plein d’amour qui rayonne de soi vers les autres, avec le développement de l’énergie désintéressée, pour répandre l’amour sous forme d’activités humanitaires à ces êtres de notre monde. Le cercle extérieur qui est de couleur orange symbolise la perfection des activités bénéfiques qui sont menées avec une confiance sans peur et un succès certain.









LIVE TO LOVE

Les maîtres bouddhistes tibétains et leurs adeptes ont toujours été perçus comme une communauté très fermée, peu impliquée dans les évènements collectifs. « Live to Love » est une idée que j’ai à l’esprit depuis de nombreuses années.J’ai le sentiment que les maîtres et disciples de la lignée Drukpa, vieille de 800 ans, doivent maintenant s’apprêter à répandre et étendre l’idée de « Live to Love » à tous dans leurs communautés individuelles, indépendamment de leur foi, leur nationalité, leur culture et autres conditions. Nous ne sommes pas indépendants en ce monde, et la pratique de la bodhicitta requiert essentiellement notre interaction avec les autres personnes et les autres êtres de cet univers. Tandis que nous continuons à nous engager dans des pratiques spirituelles formelles, comme des retraites de groupes et solitaires, des récitations de mantras, de prières et toutes autres différentes pratiques formelles pour renforcer notre esprit et pour développer la bodhicitta, nous devrions aussi nous apprêter à faire face au monde dans lequel nous vivons avec l’amour que nous avons développé à travers ces pratiques, parfois nous-mêmes et parfois avec le soutien de nous gourous et amis.Quand des désastres naturels arrivent dans nos communautés, où sommes-nous ? Quand notre environnement est de plus en plus confronté à toutes sortes de menaces, que faisons-nous pour aider ?

Nous vivons pour aimer et nous ne vivons pas pour haïr. Il est temps d’étendre cette énergie d’amour à tous dans notre monde et à chaque être vivant auquel nous pouvons penser. Certaines personnes trouvent les pratiques formelles et sérieuses très facile à effectuer, mais quand vient le moment d’interagir avec les autres, elles sont perdues et deviennent très frustrées. J’espère que « Live to Love » va pouvoir aider tout le monde, au moins ceux qui sont connectés à moi et ma lignée, pour qu’ils s’ouvrent eux-mêmes et partagent leur amour et leur bonheur avec tous ceux à qui ils sont reliés. Si cette petite vision que j’ai doit se matérialiser, cela dépend entièrement de vous, mes collègues, amis et étudiants. Je ne peux le faire tout seul.

LES CINQ DIRECTIONS

Bien que nous soyons à l’heure actuelle une très petite communauté, nous pouvons commencer à donner vie à cette idée de « Live to Love » avec les personnes et les êtres qui nous entourent et à agir comme des « messagers d’amour » envers tout être qui entre en contact avec nous. Partager et répandre notre amour intérieur vers l’extérieur, vers les autres, va nourrir nos propres vies. « Live to Love » n’est pas en fait une idée nouvelle. Beaucoup de maîtres du Mahayana font déjà ainsi dans leurs propres communautés et leurs pays. Les communautés catholiques et chrétiennes sont très connues pour cela. Certains de mes collègues pourraient diriger notre petite communauté pour commencer certaines de ces activités bénéfiques, d’abord d’une manière modeste, et puis voir ce qui se passe.

A mon avis, avec nos ressources actuelles, nous pouvons commencer, d’un point de vue pratique, dans les domaines qui suivent :

- 1) Education – comme construire des écoles (l’école Druk White Lotus) et finalement être à même d’accorder des bourses.
- 2) Equipements médicaux de base pour ceux qui sont dans le besoin et collaborant avec des hôpitaux pour l’assistance dans d’autres domaines médicaux.
- 3) Secours et aides – comme fournir des ressources humaines et d’autres ressources pour secourir ceux qui sont touchés par des désastres, que ce soit d’ordre naturel ou causé par l’homme.
- 4) Héritage – comme fournir un soutien pour préserver le legs spirituel et culturel de notre héritage de 800 ans, et graduellement, selon nos propres ressources, l’élargir pour inclure les autres.
- 5) Environnement – comme éduquer nos communautés à la préservation de l’environnement et à la gestion des déchets.

- Une idée du XII Gyalwang Drukpa




Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?