Buddhachannel









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Jetsunma Tenzin Palmo

vendredi 13 mai 2016

Langues :


Jetsunma Tenzin Palmo fut élevée à Londres et devint nonne bouddhiste à l’adolescence. En 1964, à l’âge de 20 ans, elle décida de poursuivre son chemin spirituel en Inde. Là, elle rencontra son guru, Son Éminence le 8ème Khamtrul Rinpoché Dongyu Nyima, grand lama Drukpa Kagyu, et devint l’une des premières moniales occidentales dans la tradition bouddhiste tibétaine. Elle resta auprès de Khamtrul Rinpoché et sa communauté dans l’Himachal Pradesh durant 6 années, à l’issue desquelles il l’envoya à Lahaul afin d’entreprendre des pratiques plus intensives. Après quelques années, en quête de plus de solitude et de meilleures conditions de pratique, elle découvrit près de l’endroit où elle se trouvait, une grotte dans laquelle elle s’installa pour 12 années, passant les trois dernières dans une stricte retraite. En 1988, Tenzin Palmo quitta l’Inde pour l’Italie où elle enseigna dans divers centres du Dharma.
 
Avant sa disparition en 1980, Khamtrul Rinpoché la sollicita à plusieurs reprises afin qu’elle érige un couvent. Elle en comprit la nécessité et se souvient : « Lorsque j’étais dans un petit monastère à Lahaul, je constatais personnellement que les moniales, quelque soit leur intelligence et leur dévotion, n’avaient aucune opportunité pour étudier, ni aucun accès à des enseignements supérieurs. Cela m’attrista beaucoup. Alors que les moines bénéficiaient de tous les enseignements et effectuaient des retraites, les moniales quant à elles étaient ignorées et traitées en servantes. »
 
En 1993, les lamas du monastère de Khampagar à Tashi Jong réitérèrent cette requête. En 2000, elle fonda le couvent de Dongyu Gatsal Ling dans l’Himachal Pradesh en Inde, et les premières nonnes arrivèrent. Dongyu Gatsal Ling est maintenant un monastère florissant.
 
En 2008, Tenzin Palmo reçut le titre de Jetsunma, terme signifiant « Vénérable Maître », par Sa Sainteté le douzième Gyalwang Drukpa, Chef de la lignée Drukpa Kagyu. Sa Sainteté lui conféra cet honneur à Druk Amitabha Mountain à Kathmandu, en reconnaissance de ses accomplissements spirituels en tant que nonne et de son investissement en faveur du développement du statut des pratiquantes dans le bouddhisme tibétain.
 
Dépasser les préjugés et l’égocentrisme (1ère partie)Téléchargez PDF
 
Dépasser les préjugés et l’égocentrisme (2ème partie)Téléchargez PDF

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?