Buddhachannel

Dans la même rubrique

21 novembre 2016

L’Apprentissage Shambhala

29. Juni 2016

Ajahn Chah









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Après la mort, la lumière : le "corps arc-en-ciel"

lundi 21 novembre 2016, par Estefania Mejia

Langues :


Personne ne peut se soustraire à la mort : « nous sommes poussière et à la poussière nous retournerons ».

Mais si la poussière n’était pas notre composante principale, si on était fait de milliers de rayons de lumière ? Dans ce cas, on ne serait pas obligés à revenir à la terre après notre décès, notre corps appartiendrait au ciel, à l’air, et à l’air retournerait.

C’est une prospective qui n’est pas si singulière comme l’on pourrait croire, et surtout que la plupart de gens choisirait. Avouez-le, vous préfériez devenir une maison pour les verts-de-terre ou un merveilleux arc-en-ciel de couleurs ?

Plusieurs religions relatent l’histoire d’hommes en chaire et en os qui après leur mort ont monté au ciel. C’est ce qui est arrivé à Jésus au troisième jour depuis sa mort, épisode qu’on connaît mieux sous le nom de résurrection, et c’est aussi ce qui est arrivé à sa mère Marie, même si en ce cas on parle plutôt d’assomption.

Pour les bouddhistes aussi ce phénomène serait possible, mais seulement après une vie consacrée à la méditation. Le corps physique transmuté en pure énergie lumineuse ne laisserait qu’une seule preuve de son passage sur ce monde : des ongles et des cheveux. Tout le reste deviendrait invisible aux yeux humains.

Cette transmutation après le décès prend le nom de « corps arc-en-ciel ». On croit que des pratiques spéciales de méditation du Dzogchen et réservées à des méditants experts ont le pouvoir de causer un corps arc-en-ciel. Le méditant, au moment du trépas, doit être placé dans une tente. Après une semaine, si lorsqu’on ouvre la tente on ne retrouve que ses ongles et cheveux, la transmutation a été accomplie.

On considère que le corps arc-en-ciel marque la réintégration du corps humain dans la lumière créatrice dont il provient et qui l’a forgé.

Au fil de l’histoire on compte sept manifestations de corps arc-en-ciel, dont la dernière aurait été réalisée par Ato Rinpoché au Tibet dans les années 90.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?