Buddhachannel

Dans la même rubrique

21 novembre 2016

L’Apprentissage Shambhala

29. Juni 2016

Ajahn Chah









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

10 moines réussissent l’examen le plus élevé du bouddhisme tibétain

vendredi 4 avril 2014, par Buddhachannel Fr.

Langues :
JPEG - 31.6 ko
Des membres du jury d’examen débattent avec des candidats au titre de Geshé Lharampa lors de l’examen annuel de dialectique pour obtenir le plus haut degré du bouddhisme tibétain au temple Jokhang, le 3 avril. [Photo Pladen Nyima / chinadaily.com.cn]



Dix moines ont réussi l’examen annuel de débat dialectique et ont été accrédités en tant que Geshé Lharampas -les plus hauts diplômes universitaires de bouddhisme tibétain- jeudi au temple Jokhang, à Lhassa.

Les 10 nouveaux Geshé Lharampas viennent de 10 monastères majeurs différents de la Région autonome du Tibet.

Le titre de Geshé Lharampa représente le plus haut niveau de connaissance des moines du bouddhisme tibétain.

L’examen annuel voit généralement les candidats s’asseoir, avec les membres du jury d’examen debout et marchant entre eux. Quand un candidat soulève une question, les membres du jury lui répliquent pour faire vivre le débat. Si le candidat remporte le débat, il réussit l’examen.

Ngagwang Ziji, de monastère de Drepung, a été classé à la première place jeudi.

Il a dit que passer les examens lui a demandé plus de 30 ans d’études difficiles et cinq grands examens.

« Je veux d’abord exprimer toute ma gratitude à mes maîtres qui m’ont dirigé dans la bonne direction, et d’autre part à mes camarades d’études qui m’ont soutenu au cours de mon enfance », a déclaré le nouveau Geshé Lharampa, âgé de 46 ans.

« Ce à quoi je suis parvenu aujourd’hui, c’est seulement un petit progrès pour moi, et je vais considérer cela comme un encouragement pour moi, et je vais continuer à travailler dur », a-t-il dit.

« Mon vœu est que le bouddhisme soit prospère, que tous les êtres vivants soient épargnés par les catastrophes, et que le monde entier ne connaisse pas la guerre ».

« Pour être accepté comme candidat à l’examen de Geshé Lharampa », a-t-il dit, « Il faut faire des années d’études dans les cinq sciences majeures, à savoir les arts, la médecine, la linguistique, la logique et la philosophie ».

Il a dit qu’il a été l’apprenti de sept maîtres et moines de haut rang issus de différentes écoles de monastères tibétains pour obtenir ses connaissances.

« Trois de ces maîtres -le Lamrim Rinpoche, le Chophel Namgyal, et leLobsang Tenzen- ont été mes principaux professeurs d’Ecritures », a-t-il dit.

À l’âge de 16 ans, Ngagwang Ziji est devenu moine ordonné au monastère de Drepung, l’un des trois monastères Gelukpa clés du bouddhisme tibétain à Lhassa.

Selon le bureau des Geshé Lharampas du temple Jokhang -organisateur de l’événement- c’était la 10e session de rattrapage depuis 2004, lorsque l’événement a commencé dans le temple.

« L’obtention de ce titre signifie qu’on a déjà une compréhension profonde des ’Cinq volumes des enseignements du bouddhisme tibétain’ ».


- Lire la suite sur : french.peopledaily.com.cn




Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?