Buddhachannel









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Vietnam - Là où les Conserves simplifient la Vie des Bouddhistes végétariens

mercredi 5 août 2015

Langues :

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

LES CONSERVES SIMPLIFIENT LA VIE DES VÉGÉTARIENS [1]


19.08.2008

Ho Chi Minh Ville, Vietnam - Pham Thi Hoa se rend au supermarché près de chez elle tous les dimanches, pour y acheter des conserves, en plus des légumes de la semaine.

Cette dame de 72 ans et son mari, tous deux hypertendus, sont végétariens depuis plusieurs années.

"Au supermarché, je trouve facilement mes produits végétariens favoris", explique Hoa. "Ils sont principalement à base de graines de soja, de tofu, et de patates mais ont le même goût que la viande et le poisson".

On trouve aujourd’hui dans les rayons des supermarchés de HCM Ville, plus de 200 sortes de conserves et de plats végétariens prêts-à-cuire, de provenance locale ou d’importation.

Confiants dans les avantages du végétarisme, de nombreux jeunes, qui ont mangé des plats végétariens préparés par leurs mères ou dans les restaurants, apprennent à cuisiner les produits eux-mêmes, à l’aide d’articles prêt-à-l’emploi.

Le mois dernier, Le Thi Mai âgée de 19 ans, a préparé un repas végétarien pour sa famille à l’occasion de l’anniversaire du décès de son grand-père.

Elle a préparé plusieurs plats, dont des cha gio (nem) et un curry. Elle a frit des cha gio de légumes, tofu, champignons et vermicelle, et acheté du curry en boîte au supermarché.

Mai indique son intention d’acheter des épices afin de préparer des spaghettis végétariennes, le plat préféré de sa sœur.

Selon elle, les supermarchés vendent toutes sortes d’épices en conserves aux délicieuses saveurs végétariennes.

La semaine dernière, Mai a également rejoint des nonnes bouddhistes et de jeunes bénévoles, pour la préparation de repas végétariens, à la pagode de Long Son dans le district de Go Vap.

"Nous sommes maintenant au septième mois lunaire, la période pendant laquelle des services de prière sont organisés chaque jour dans les pagodes de la ville, pour les âmes des morts".

Long Son est l’une des 20 pagodes de la ville, à offrir des repas végétariens gratuits aux bouddhistes après les services de prière, certains jours de ce mois.

Les nonnes bouddhistes de Long Son racontent : "Par le passé la plupart des bénévoles étaient des personnes âgées qui nous aidaient à préparer des repas végétariens pendant ce mois. [Maintenant] la plupart des jeunes travaillent avec nous lors de cette période.

"Nous avons acheté plusieurs sortes de conserves et de produits congelés, pour préparer les repas de centaines de personnes.

"En plus des nouilles végétariennes instantanées, nous avons fait un ga chien, un plat spécial qui a le goût et la forme d’un poulet rôti bien que fait à partir de farine de blé et de patates".

Parce que le demande est très grande ce mois-là, les pagodes, les restaurants végétariens, et les boutiques vendant de la nourriture prête-à-cuisiner sont bondés.

Les fournisseurs alimentaires tirent profit de la demande. De nombreuses compagnies ont importé des mets de "viande" végétarienne, en provenance de la Chine continentale et de Taïwan, dont du poulet, de la carpe frite ou bouillie, le tout fait à partir de tofu, afin de fournir HCM Ville et le Delta du Cuu Long (Mékong).

"Les conserves de nourriture végétarienne qui ne sont pas trop chères se vendent bien", explique Nguyen Phuong Thao, directrice du supermarché Maximark.

Les prix d’importation sont environ 20 pour cent plus élevés que les produits locaux, ajoute t-elle.


Source : VNA->




Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?