Buddhachannel

Dans la même rubrique









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

La méditation en pleine conscience contre la dépression : reportage à Sainte Anne

lundi 19 octobre 2015, par Buddhachannel Fr.

Langues :
JPEG - 47.1 ko
Au Centre hospitalier Sainte Anne, la méditation en pleine conscience est utilisée pour prévenir les rechutes dépressives | Stanislas Kraland



BIEN-ÊTRE - La méditation n’a pas toujours bonne presse. Cette pratique assimilée au bouddhisme, convoque souvent une image, toujours la même : celle du méditant assis en tailleur, le dos droit, les yeux fermés. On s’imagine qu’il doit "faire le vide" avant de dire "Ôm"... Encore des clichés.

Loin d’être la pratique new age réservée aux babas cool dont elle a pu avoir l’image, la méditation s’est peu à peu imposée comme un outil au sein du milieu médical. Et c’est particulièrement vrai pour la méditation "en pleine conscience".

S’il s’agit bien à l’origine d’une technique inspirée du bouddhisme, celle-ci a très largement été laïcisée par des psychologues américains à partir des années 1970 et 1980.

Chef de file de ce mouvement, le professeur de médecine Jon Kabat-Zinn qui mettra au point une méthode de diminution et de contrôle du stress grâce à la méditation de pleine conscience baptisé Mindfulness-Based Stress Reduction. Plusieurs études souligneront l’efficacité de cette méthode avant qu’elle ne se diffuse rapidement dans les cercles médicaux aux États-Unis, pour enfin traverser l’Atlantique.

En février 2013, à Strasbourg, le rhumatologue Jean-Gérard Bloch a ouvert un diplôme universitaire de méditation de pleine conscience. Au total, ce sont une dizaine de centres hospitaliers qui proposent des formations à cette technique. Pour certains, il s’agit d’aider les patients à mieux gérer leur stress, d’autres de lutter contre la douleur, ou encore de prévenir les rechutes des patients dépressifs.

Méditer à l’hôpital

C’est notamment le cas de l’hôpital Sainte Anne, à Paris, où le psychiatre Christophe André enseigne la pleine conscience depuis près de dix ans. Chaque année, on y forme des soignants, qui à leur tour enseignent la pleine conscience au sein de l’hôpital. Le HuffPost a pu assister à l’une de ses formations.

Actuels ou anciens patients de l’hôpital Sainte Anne, mais aussi curieux, ils sont une dizaine à s’être donné rendez-vous ce mardi 1er octobre, dans l’après-midi. La pleine conscience ? Quelques-uns l’ont déjà pratiquée, d’autres en ont seulement entendu parler, tous ont en commun de vouloir en savoir plus.


- Lire la suite sur : www.huffingtonpost.fr




Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?