Buddhachannel

Dans la même rubrique

21 novembre 2016

L’Apprentissage Shambhala

29. Juni 2016

Ajahn Chah









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Thröma Nagmo

jeudi 15 janvier 2009

Langues :
JPEG - 246.8 ko
le cycle tantrique de la dakini de sagesse Thröma Nagmo

THRÖMA NAGMO
Initiation et enseignements
selon la lignée Tölouk de Namkha Khyoung Dzong

Chogtrul Shiva Lodrö Rinpoché et le lignage de Namkha Khyoung Dzong

Né en 1966, Chogtrul Shiva Lodrö Rinpoché a été reconnu par Kyabjé Dudjom Rinpoché comme la réincarnation d’un très grand yogi du XXe siècle, Golok Serta Rinpoché.

Golok Serta Rinpoché

Né au Tibet oriental, Serta Rinpoché fut béni par Dudjom Lingpa à l’âge de 8 ans. Il étudia au monastère de Shichen aux pieds d’Önpo Rinpoché mais comme il souhaitait consacrer sa vie à la méditation dans le style des yogis errants, il partit à 19 ans en pèlerinage au Tibet central. Il passa des années sur les chemins, rencontrant notamment Adzom Droukpa Rinpoché, Drikoung Kyabgön et le Karmapa Khakyab Dorjé. Il pratiqua assidûment la tradition du Longchen Nyingthig auprès d’Orgyen Jigmé Chökyi Sengué Rinpoché. Puis, il chemina jusqu’au Tibet occidental, en pratiquant Chö dans les grottes, ermitages, cimetières et autres lieux réputés pour être hantés par les esprits.

JPEG - 88.8 ko
Golok Serta Rinpoché

Arrivé au pied du mont Kailash, il y rencontra Dégyal Rinpoché dans son ermitage de Namkha Khyoung Dzong, la "Forteresse céleste du Garouda". Moine et yogi parfait, Dégyal Rinpoché était l’un des grands disciples de Dudjom Lingpa. Détenteur de sa lignée, il était plus particulièrement un pratiquant accompli de Thröma Nagmo ainsi qu’un maître réalisé du Dzogchen.

Principal héritier spirituel de ce maître incomparable, Golok Serta Rinpoché vécut à la manière des grands adeptes du passé, consacrant sa vie à la méditation dans les solitudes himalayennes, entre Tibet, Inde et Népal.
Ses accomplissements attirèrent de plus en plus de disciples et de bienfaiteurs mais lui-même se contenta du strict minimum pour survivre, utilisant notamment les dons pour aider Namkha Khyoung Dzong qui était devenu un véritable centre religieux pour moines, nonnes et ngakpas.
Comme les Népalais de la région de Hikim étaient accablés par la sécheresse, il fit jaillir une source par ses pouvoirs yogiques, sauvant ainsi la vie des villageois et de leurs animaux. Il fit de même au Mustang ainsi qu’en d’autres endroits, ce qui lui valut d’être appelé « Pani Lama », « le Lama de l’eau ». En outre, il permit de réduire considérablement la tradition des sacrifices d’animaux dans ces vallées de l’Himalaya.
En 1959, le monastère de Namkha Khyoung Dzong fut détruit par les Chinois et Serta Rinpoché s’installa en Inde, où il décéda à l’âge de 72 ans, en octobre 1963.

Chogtrul Shiva Lodrö Rinpoché

Sa réincarnation, Chogtrul Shiva Lodrö Rinpoché, a étudié de 5 à 16 ans la tradition des yogis de Namkha Khyoung Dzong, recevant plus particulièrement les enseignements Dzogchen du Zoungdzin Thrulpa Rangdröl. Il a poursuivi son apprentissage durant cinq ans sous la direction de Kyabjé Dudjom Rinpoché puis de Khétsun Sangpo Rinpoché. Admis au Ngagyur Nyingma Institute, le collège d’études philosophiques de Kyabjé Pénor Rinpoché dans le sud de l’Inde, il a réussi ses examens successifs et y a servi ensuite comme professeur durant plusieurs années.
Par ailleurs, Thinley Norbu Rinpoché, le sublime fils aîné de Kyabjé Dudjom Rinpoché, lui a transmis de précieuses instructions pour réaliser la nature de l’esprit.
Actuellement, Chogtrul Shiva Lodrö Rinpoché vit au Népal où il maintient avec ses frères le précieux lignage de Namkha Khyoung Dzong. Cet éminent tulkou au style simple et direct n’hésite pas parfois à adopter un comportement non conventionnel qui joue avec les apparences pour amener les disciples à transcender les fabrications de l’esprit ordinaire.

Thröma Nagmo

Thröma Nagmo, la "Féroce dame noire", représente l’aspect le plus secret de la dakini de sagesse. Le cycle spirituel de Thröma Nagmo contient la voie complète du Vajrayana depuis les préliminaires jusqu’au Dzogchen. La pratique de Chö qui lui est reliée est une puissante méthode pour dissiper les obstacles, dissoudre l’attachement et trancher la saisie de l’ego pour révéler notre nature véritable. Elle possède également un grand pouvoir de guérison.
Le cycle de Thröma Nagmo fut transmis par Gourou Rinpoché à sa parèdre Yéshé Tsogyal qui le dissimula comme terma pour qu’il soit découvert dans les temps futurs par une incarnation de Drogben Kyé’ouchoung Lotsawa. Ce trésor fut découvert par le grand tertön Dudjom Lingpa (1835-1904) et c’est par cette pratique quecertains de ses disciples atteignirent les plus hauts accomplissements. Ce fut le cas de Dégyal Rinpoché qui la transmit à Golok Serta Rinpoché, formant ainsi la lignée Tölouk qui représente la tradition du Tibet occidental.
En 1962, alors qu’il transmettait le Nyingma Kama à Kalimpong (Inde), Kyabjé Dudjom Rinpoché installa Serta Rinpoché sur un trône et l’honora comme le détenteur du cycle de Thröma Nagmo, l’appelant affectueusement Serta Droubchen, c’est-à-dire le "Mahasiddha de la région de Serta".
Comme son incarnation précédente, Shiva Lodrö Rinpoché a fait de Thröma Nagmo l’axe central de sa pratique et de son activité spirituelle. Aujourd’hui, il nous donne la chance de recevoir son initiation encore très rarement conférée en Europe ainsi que des enseignements développés sur ce cycle.

Ayig Association
- 37, boulevard du 1er mai 91300 Massy
- 06 32 69 81 77
- www.kathog-rigzin.org
- ayig.association@gmail.com




Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?