Buddhachannel

Dans la même rubrique

21 novembre 2016

L’Apprentissage Shambhala

29. Juni 2016

Ajahn Chah









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

« Lieu du bien-être »

mercredi 16 octobre 2013, par Buddhachannel Fr.

Langues :

Le centre d’études et de méditation de Dhagpo Kagyu Ling est officiellement installé à Saint-Léon-sur-Vézère (24).

« Sud Ouest » : Le centre Dhagpo Kagyu Ling, en Dordogne, vient de vivre quatre jours de festivités. Pour quelles raisons ?

Yann Marongiu (1) : Nous avons inauguré l’institut du centre d’études et de méditation et sa bibliothèque. 1 500 personnes étaient présentes le jour de l’inauguration, 2000 le lendemain et quelque 2500 durant le week-end pour l’initiation exceptionnelle, conférée par Kunzig Shamar Rinpoché, Guendune Rinpoché étant retenu en Inde en raison de la maladie de son père. La traduction des événements s’est faite en six langues : en anglais, en allemand, en russe, en espagnol, en italien et en grec. Le maire de Saint-Léon-sur-Vézère a d’ailleurs souligné la parfaite intégration du centre vis-à-vis de la commune et un savoir-vivre ensemble qui évite les clivages et les communautarismes.

À quoi vont servir les nouveaux bâtiments ?

C’est un projet qui date de plusieurs années. Le lieu a été offert à Guendune Ripoché en 1996. Il le qualifie de « lieu du bien-être résultant de la liberté intérieure ». Mais il était un peu vétuste, certaines structures délabrées, et un projet de construction existait depuis des années. Une communauté de pratiquants laïcs engagés dans l’étude et la pratique du Dharma, l’enseignement du Bouddha, réside déjà dans le centre. Les personnes qui ont déjà une expérience solide du bouddhisme peuvent approfondir leur compréhension du Dharma. Le centre remplit ainsi un rôle de préservation des enseignements de la lignée karma-kagyu, une des quatre écoles du bouddhisme tibétain. La grande salle de méditation pourra accueillir 800 personnes à la fois, et la bibliothèque, ouverte à tous ceux qui le souhaitent, abrite aussi bien de très vieux documents, préservés grâce à une hygrométrie constante, que des documents plus récents. Elle dispose de 200 mètres carrés de stockage et de tous les appareils de consultation modernes. Les visiteurs, qui pourront être quelques dizaines en même temps, auront la possibilité de brancher leur ordinateur en Wi-Fi et de travailler sur le lien entre la méditation et les études de textes philosophiques et canoniques.

Que vont changer ces nouvelles constructions ?

Elles ont modifié toute la géographie du centre. Le point central, c’est désormais le nouveau bâtiment, l’institut d’études et de pratique de la méditation. Cet institut s’inscrit directement dans la continuité des souhaits du 16e karmapa, fondateur de Dhagpo Kagyu Ling. Pour qu’une authentique transmission ainsi qu’une préservation à long terme du bouddhisme puissent prendre place en Europe, il a demandé que soient établis des centres du Dharma, une bibliothèque et un lieu d’études bouddhiques, des centres de retraite ainsi qu’un monastère.

Les personnes qui viennent au centre le font-elles aussi par curiosité ?

Nous avons récemment reçu durant toute une journée l’université du troisième âge de Périgueux. Nous nous faisons connaître des néophytes grâce à une manière très progressive de présenter l’enseignement du Bouddha. Il y a souvent des stages de perfectionnement durant les week-ends et les vacances. Ce sont ainsi plusieurs milliers de personnes qui passent au centre chaque année. Nous proposons aussi deux semaines par an de retraite, habituellement au mois de juin.

(1) Il est le secrétaire général du centre. Site : www.dhagpo-kagyu-ling.org.


- Source : www.sudouest.fr




Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?