Buddhachannel

Dans la même rubrique









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Birmanie - Une Course contre la Montre pour les Paysans

mercredi 16 juillet 2008

Langues :

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

UNE COURSE CONTRE LA MONTRE POUR LES PAYSANS BIRMANS [1]


23.07.2008

Dubai, UAE - Plus d’1,5 million de villageois font face à la famine avec peu de jours devant eux pour planter le riz, suite au cyclone Nargis, qui a dévasté l’état isolé et a détruit des récoltes, a indiqué un moine bouddhiste dirigeant au Myanmar.

<< Ashin Vayana, le très Vénérable du temple Shwe Twante au Myanmar.

Le cyclone Nargis a frappé ce pays d’Asie du sud-est le 2 mai, faisant 84 500 tués et 54 000 disparus. Les évaluations des Nations Unies font état de 2,4 millions de personnes sévèrement touchées, la plupart d’entre elles dans le delta de l’Irrawaddy, connu comme le grenier à riz du pays.

Le très vénérable Ashin Vayana du temple de Shwe Twante au Myanmar, qui était à Dubaï pour collecter des fonds destinés à alimenter l’effort de secours et de reconstruction, a indiqué à Gulf News que le besoin le plus pressant de la population était de labourer les champs avant la saison de la plantation du riz, s’achevant le 31 juillet. Les EAU (Emirats Arabes Unis) sont la dernière étape d’une tournée de mobilisation de fonds comptant sept pays.

"Nous avons besoin de cinq à 10 charrues mécanisées par village, chaque machine coûtant environ 1000 $ [3670 Dh]. Plus de 1000 villages ont été touchés.

"Je fais de mon mieux mais je ne pourrai pas fournir tous les villages, " regrette t-il, ajoutant que ses moines et fidèles ont procuré 30 charrues à 15 villages.

Plus de deux mois ont passé depuis le cyclone mais la situation de la terre ne s’est pas vraiment amélioré, a t-il déploré. Quelques villages à la frontière du delta et Rangoun étaient en grandes difficultés tandis que les cadavres gonflés d’humains et d’animaux polluaient toujours de nombreuses régions du delta.

Le diktat de la junte

"[Près de] 3000 [personnes]… ont toujours besoin d’abris provisoires, de nourriture et de vêtements. Mais la plupart des lieux ont été trouvés par les moines.

"Ce n’est pas que personne ne veuille aider mais la junte leur interdit de recevoir de l’aide et c’est ridicule, " explique t-il. Jusqu’ici, il a réuni plus de 7000 Dh des expatriés du Myanmar aux EAU.

Les moines bouddhistes sont une force d’une grande importance dans l’aide aux victimes du cyclone alors même que la junte militaire au pouvoir a traîné les talons pour accepter l’aide internationale.


Par Nina Muslim

Source : Gulf News




Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?