Buddhachannel

Dans la même rubrique

12 juillet 2016, par Isabelle

Scandale de la surpêche









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Thaïlande — L’Harmonie rompue au Temple du Tigre

vendredi 24 juillet 2015

Langues :

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

L’HARMONIE PERDUE [1]


Un rapport publié par un groupe de protection des animaux allègue le commerce illégal de grands félins, au Temple du Tigre en Thaïlande.

Kanchanaburi, Thaïlande - Il a été qualifié de paradis de l’homme et de la bête - un endroit rare où les deux vivent en harmonie. La vision émouvante d’un moine bouddhiste vêtu d’une longue robe safran marchant aux côtés d’un grand félin a captivé des millions de personnes à travers le monde.

JPEG - 16.9 ko

>> Un moine au Temple du Tigre, pulvérise de l’urine sur un tigre pour l’induire à la soumission

Beaucoup se sont rassemblés à Wat Pa Luangta Bua Yannasampanno, en Thaïlande pour voir d’eux-mêmes comment des tigres orphelins, sauvés ou donnés au temple sont pris en charge, pour être finalement relâchés dans la nature.

Mais cette façade de conservation du monastère dans la province de Kanchanaburi, à 322km au nord de Bangkok, s’est effritée sous le poids d’un rapport accablant publié le mois dernier, par Care for the wild International (CWI), basé au Royaume Uni.

Le rapport Exploitation du Tigre : commerce illégal, cruauté animale et touristes en danger au temple du tigre, basé sur deux ans de recherche, et résultant des inquiétudes et informations fournies par les touristes et volontaires au temple, révèle le côté sombre de cette destination touristique populaire.

CWI indique que le temple, loin d’être un centre de sauvegarde, fonctionne comme un établissement d’élevage commercial impliqué dans l’échange clandestin d’animaux avec une ferme de tigre au Laos voisin. Dans un rapport de 25 pages, CWI met en lumière l’apparition et la disparition suspectes d’animaux. Des enquêteurs se seraient vus confiés qu’au moins sept tigres listés dans les brochures du temple 2005 et 2007 avaient disparu, et qu’au moins cinq seraient apparus sans aucune explication.

« Ce sont la plupart du temps des animaux plus âgés qui ont été envoyés au Laos en échange de jeunes animaux, » indique le cadre supérieur de CWI, Dr. Barbara Maas, dans un communiqué de presse. « Personne ne sait ce qui leur est arrivé là-bas. Ces actions violent les lois locales et internationales sous la Convention du Commerce International des Espèces en Voie de Disparition (Cites).

« Certains des nouveaux tigres ont été nommés de la même manière que les animaux qui avaient été exportés vers le Laos pour dissimuler les déplacements des tigres, et pour garder intacte l’impression que le temple fournit des soins de longue durée aux tigres sauvés. »

Un enquêteur de CWI a prétendu avoir été témoin en août 2005 de l’arrivée d’un petit, plus tard appelé Dao Ruang que l’abbé a décrit comme venu du Laos pour « échange de gènes ». En échange, le mâle adulte Payak a été emporté.

De même, en avril 2007, un autre enquêteur a enregistré le remplacement de deux femelles âgées de quatre mois par deux jeunes mâles âgés de deux semaines.

Le groupe britannique de protection note qu’environ 300 touristes visitent le monastère chaque jour, et ce nombre a augmenté jusqu’à presque 900 pour les jours de grande activité, à la suite de la diffusion mondiale du documentaire le Temple des Tigres sur la chaîne Animal Planet.

Contactée, Discovery Channel, qui produit Animal Planet, a déclaré : « Bien que ce ne soit pas notre politique de commenter les enquêtes en cours, le documentaire le Temple des Tigres n’a aucune date de diffusion future fixée sur la chaîne de télévision Animal Planet. »

CWI précise que les tigres ne se qualifieront pour aucun programme d’élevage de sauvegarde : « La plupart des animaux là-bas ont été élevés sur le site ou ont été apportés de la ferme de tigre au Laos. Le fond génétique de ces animaux est entièrement inconnu. Tous ces animaux sont susceptibles d’être des hybrides, ce qui ne leur permet pas de participer à un programme d’élevage de sauvegarde visant à reconstituer les populations sauvages. »

Dr. Kae Kawanishi, biologiste de la sauvegarde des tigres indique que la possibilité de relâcher ces petits nés en captivité dans la forêt thaïlandaise afin qu’ils se reproduisent, est proche de zéro.

La « multiplication et la réadaptation des espèces en voie de disparition, particulièrement les grandes espèces carnivores telles que le tigre, doivent être basées sur la gestion systématique et scientifiquement commandée des populations captives. »

L’enquête de CWI indique que le monastère n’est pas autorisé à garder ou élever des tigres, mais parce que le gouvernement thaïlandais ne disposait pas d’un tel équipement, le département des parcs nationaux en 2005, a permis au temple de garder les tigres sans toutefois élever ou commercer les félins.

Les enquêteurs ont trouvé 15 tigres vivant au temple à tout moment. La plus grande attraction au temple est son spectacle quotidien « le canyon du tigre » dans lequel des tigres en laisse, marchent parmi les touristes et sont enchaînés sous le soleil pendant environ trois heures. En plus de l’entrée à 300 bahts (RM30), les visiteurs payent une « donation » de 1.000 bahts (RM100) pour se faire photographier avec un tigre. CWI estime que le temple génère près de 50 millions de baht (RM5mil) en un an.

Apparemment, ces revenus ne bénéficient à aucune des créatures qui rapportent cet argent. Les enquêteurs de CWI ont révélé l’existence de clôtures émaciées, de régimes pauvres, et de soins vétérinaires insuffisants pour les tigres. Des ouvriers locaux ont été photographiés et filmés en train de tirer les tigres, les traînant et leur donnant des coups de pied.

Pour soumettre les grands félins, les membres du personnel du temple pulvérisent de l’urine sur le visage des tigres, un acte perçu par les tigres comme celui provenant d’un autre animal agressif et dominant.

Dans une entrevue accordée un peu plus tôt en janvier, l’abbé Pra Acharn Phusit Chan Khantitharo du temple, a nié maltraiter les animaux et rejeté les accusations d’illégalité, selon un premier rapport non publié de CWI. Cette fois-ci, les appels au temple sont demeurés sans réponses.

On apprend que les autorités hésitent à prendre des mesures immédiates, craignant que le temple exige une compensation pour prendre soin des animaux.

Néanmoins, CWI recommande la confiscation et la relocalisation des tigres dans un sanctuaire approprié, ajoutant qu’il a identifié une installation appropriée en Thaïlande et qu’il offre son soutien à l’opération.

Pour lire le rapport de CWI, cliquez ICI


Par HILARY CHIEW

Source : -The Star -




Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

12 Messages

  • Thaïlande — L’Harmonie rompue au Temple du Tigre 8 juillet 2011 17:34, par marie-claude

    J’ai visité le temple du tigre au mois d’aout 2010 et qu’elle n’a pas été ma déception à la vue de tout ce cirque. Il n’y règne aucune harmonie entre l’homme et l’animal,seul l’appat du gain est primordial.

    repondre message

  • Thaïlande — une compassion tres limitee 12 juillet 2011 06:49, par Florian

    Pour vivre depuis deux ans dans le sud de la Thailande, je puis vous dire que la compassion dans ce pays envers les animaux est quasi inexistente.

    1. Des milliers de chiens errants peuplent les villes et les campagnes. Ils sont souvent retrouves morts sur la route. La facon de conduire des thais ne permet d ailleurs pas de se soucier de ce qui est plus petit ou plus faible que soi (chiens mais aussi velos et pietons). Les bus ont toute priorite dans l usage.

    2. Si on ne voit jamais un thai battre un chien errant, il est cependant aise de voir que ces pauvres betes, souffrant deja de nombreuses maladies, sont des cibles de choix pour qui veut se defouler a l abrit des regards : les chiens fuient apeures a la seule vue d un baton.
    Un pays ou les hierarchies sociales sont tres marquees et ou il n est pas bien vu de se rebeller ou de montrer ses emotions, favorise la frustration des gens qui s en prennent toujours a plus faible qu eux, je puis le voir tous les jours meme entre les hommes.

    3. Malgre une population a 95% bouddhiste, l excuse du karma legitime le mepris des faibles : ’’il est faible, malade et pauvre, c est son karma on ne peut -doit- rien y faire.’’

    4. Il n y a que les etrangers, ou les Thais qui ont etudie a l etranger, qui se soucient de prendre soin des animaux.
    un lien sur mon blog.

    5. Seuls les animaux ’’rentables’’ sont bien traites : certains oiseaux pour les concours de chant malgre le fait qu ils restent des heures en plein soleil, des buffles pour des combats ( je dois dire n en avoir jamais encore vu un blesse).
    Les petits chiens sont tres a la mode, pour copier la Famille Royale. Ils sont cependant enfermes dans des petites cages pour ne pas salir les jardins et souvent effubles de costumes mais consideres avant tout comme un mauvais karma ou, au mieux, comme des jouets dont on se debarrasse sans etat d ame quand ils grandissent.
    Les combats de coqs sont tres populaires mais ils se terminent toujours par la mort du vaincu.
    Enfin, les serpents, magnifiques specimens tres utiles pour l equilibre des populations de batraciens et de rongeurs, sont certes parfois dangeureux si on est mordu, mais sont systematiquement pulverises par les gens.

    Voici le triste tableau que je puis depeindre de ce pays a ce sujet.
    Le probleme du temple aux tigres est bien connu.

    Les logiques comptables ont depuis longtemps remplace celles de la responsabilite et de la compassion.

    repondre message

  • Thaïlande — L’Harmonie rompue au Temple du Tigre 14 juillet 2011 10:47, par Jakuho

    C’est édifiant, merci. Je n’irai pas visiter le temple du tigre.

    repondre message

  • Thaïlande — Temple du Tigre quoi penser.. 15 juillet 2012 12:40, par minon

    Bonjour,
    ce matin j’ai vu une émission sur arte ou il montré justement le Temple du tigre. Il disait qu’un tigre était allé voir le moine et que du coup ce dernier l’avait garder pour le protéger des braconnier (car en thaïlande la chasse aux tigres est apparement fréquente, les pauvres tuent des tigres pour les vendres a des riches). Ensuite il en a eu plusieurs, et le moine a comme projet de faire une île pour les tigres, pour leur apprendre a se débrouiller seule pour pouvoir ainsi les remettres dans la forêt vierge. De plus dans le reportage, les tigres étaient laver par des employés, ils étaient présent pendant le déjeuner des moines et les moines les sortaient se baigner. Donc je ne sais pas trop quoi en penser...

    repondre message

  • La vérité doit être entre les 2. Il faut aussi se méfier des organisations américaines puritaines et moralisatrices. Ils voient le mal partout et sont prêts à envoyer leur messie (ou armée) partout dans le monde. Les tigres ne sont pas si mal traités, sinon ça se verrait. Les moines sont des hommes et aussi pour se faire respecter des tigres (250kg), il faut avoir de l’autorité ! Tirer sur sa queue ne lui fait pas mal.

    repondre message

  • C’est quand même incroyable ce site est Bouddhiste .. Amis bonjour la médisance !!!!
    N’êtes vous pas fatigués de stigmatiser les autres !
    Pourriez un peu nous apporter un bol d’air ?
    Qui êtes vous pour donner des leçons au monde entier , à la fin ????
    Les tigres et les méchants moines , les Bouddhistes thaïs , qui sont de méchants Bouddhistes, et que sais je encore....
    Nous ici, sommes les champions en tout !!! Ca c’est absolument fantastique , nous sommes la vertu incarnée, nous sommes les vrais Bouddhistes que l’Asie, cette terrible Asie attendait !!!!
    Enfin nous sommes là , avec notre morale , nos jugement pour rappeler à l’ordre ces ignorants, nous finirons bien par les culpabiliser ces mauvais Bouddhistes asiatiques !!!
    Misère , misère , vous connaissez la chanson ?
    Vraiment , l’ignorance et l’opacité d’esprit sont les racines de la souffrances...
    La preuve !!!!

    repondre message

    • http://tribune.com.pk/story/1114455/dozens-dead-cubs-found-thai-tiger-temple/

      Voici votre réponse
      ANGKOK : responsables de la faune thaïlandais ont découvert des dizaines de petits morts à un « temple de tigre" controversé qui a été enfermé dans un différend de longue date avec les autorités et les groupes de défense des animaux, a indiqué la police mercredi.

      responsables de la faune ont trouvé les petits tigres lors d’une opération continue de retirer des dizaines de chats adultes du temple Wat Pha Luang Ta Bua dans la province occidentale de Kanchanaburi.

      "Nous avons trouvé 40 bébés tigres aujourd’hui, ils étaient âgés d’environ un ou deux jours quand ils sont morts, mais nous ne savons pas encore tout à fait combien de temps ils sont morts," colonel de la police Bandith Meungsukhum, un agent local, a déclaré à l’AFP.

      Il a ajouté que les responsables de la faune seraient déposer une nouvelle plainte pénale suite à la découverte.
      Le temple a longtemps prouvé un succès parmi les visiteurs étrangers qui affluent principalement là pour être photographié - pour un prix - à côté des scores des animaux félins exotiques.

      responsables de la faune disent tout le complexe est illégal et ont lutté contre les moines pendant des années pour essayer de le fermer. Le différend a été compliquée par le fait que les autorités thaïlandaises laïques sont souvent réticents à intervenir dans les affaires du clergé.

      Gorilla assassinat suscite plainte pour négligence fédérale contre Cincinnati Zoo

      Cette semaine, les fonctionnaires ont obtenu une ordonnance du tribunal de saisir les chats et ont jusqu’à présent retiré plus de 30 adultes.

      des groupes de défense des droits des animaux ont accusé le temple de complicité dans le très lucratif commerce de la faune sauvage en noir sur le marché, faisant des dizaines de milliers de dollars en vendant les chats âgés et des parties d’animaux pour une utilisation dans la médecine chinoise.

      repondre message

  • Je vis aussi en Thaïlande et jamais je ne me permettrais de dire quoi que ce soit sur ce pays !
    Florian devrait balayer devant sa porte avant de rapporter ce genres de clichés faciles et qui sont une contre vérité !
    Je suis stupéfait de l’aigreur de gens qui vivent dans un pays(quel que soit le pays) et qui crachent dans la soupe, c’est absolument honteux.
    Beaucoup d’occidentaux adoptent cette attitude de mépris et de condescendance , vis vis des populations locales en rapportant systématiquement des contre vérités...
    Ca commence avec le monastère aux tigres (attendons que l’enquête soit bouclée avant de conclure), et d’un coup tout le monde tire sur l’ambulance ! C’est une pratique que nous connaissons bien en occident !
    Au cas ou vous l’ignoreriez quand certains enjeux, financiers, géopolitique et autres , reçoivent une fin de non recevoir (la, en l’occurrence de la part de la Thaïlande), alors tous les coups tordus sont permis, pour saper la crédibilité d’ un peuple....
    Un peu de retenue et de dignité s’il vous plaît !
    La médisance est une chose épouvantable à l’origine de beaucoup d’horreurs, faut il rafraîchir les mémoires ?
    Je suis absolument sidéré de lire ce genre de propos sur ce site...

    repondre message