Buddhachannel

Editorial

Thich Nhât Hanh — L’Univers dans un Grain de Poussière

Le 30 mars 2017

L’UNIVERS DANS UN GRAIN DE POUSSIÈRE « L’esprit n’est ni intérieur ni extérieur ni ailleurs, il est introuvable... » Shantideva Hier après-midi, quand je suis revenu à mon ermitage, j’ai fermé toutes les portes et les fenêtres parce qu’il y avait du vent. Ce matin, ma fenêtre est ouverte et je peux voir la douce et verte forêt. Le soleil brille et un oiseau chante magnifiquement. La petite Thuy est déjà partie pour l’école. Je dois m’arrêter d’écrire pendant un moment pour pouvoir (...) suite

Humour

Zem — Fastoche

plus d articles



Dossiers de la semaine

La liberté de pensée dans le bouddhisme

Certains ont l’habitude de prétendre être libres penseurs, donc sans religion. (...)


Alain Grosrey — Ecologie et spiritualité

"En ramenant l’histoire de la vie à l’échelle d’une année, l’histoire de (...)


Le Vénérable Thich Nhat Hanh - Biographie

Le vénérable Thich Nhat Hanh est né dans un village du centre du Vietnam en (...)


A quel âge pouvons-nous commencer à enseigner la méditation à un enfant ?

Selon Ven. Henepola Gunaratana Nāyaka Thera, il n’y a pas de moment (...)


Histoire brève du bouddhisme au Japon

D’après la légende, l’introduction du bouddhisme au pays du soleil levant (...)


Photo du jour

par Buddhachannel Fr.


Evénement

27-28 Mai - Amour, attachement, établir des relations saines

A ne pas manquer au Centre Kakachakra : Une rencontre avec Amy Miller. Elle sera avec nous à Paris pour la première fois le 27 et 28 mai 2017 de 10h à 18h. L’amour et l’attachement sont souvent confondus, créant des conflits dans nos relations, en particulier les relations intimes. Si nous pouvons diminuer cet attachement , la saisie et le contrôle ,nous pourrons apprécier plus pleinement toute la beauté de nos vies. Les expériences d’amour authentique et de liberté se développeront de manière (...) suite


Annuaire

Le Temple Zen de La Gendronnière

Un ancien château et ses dépendances ont été aménagés pour l’hébergement et la pratique de la vie quotidienne. Un grand réfectoire avec une cuisine moderne et deux étages de chambres ont augmenté la capacité d’accueil. L’ensemble permet d’accueillir les participants aux grandes sessions d’été et d’hiver, aux sesshin qui ont lieu toute l’année, aux colloques qui traitent de la place de la pratique spirituelle dans le monde moderne, et aux grandes cérémonies commémoratives qui regroupent des pratiquants du zen (...) suite

Dernier auteur

Lerab Ling

Lérab Ling est l’un des principaux centres perpétuant la tradition d’étude et (...) suite


Articles et Conférences

vén. Shinjin — Des irres, désirs, desirless …

Voici un éditorial plein d’humour du vénérable Shinjin pour faire écho au sujet du Bac Philo sur le thème : Peut-on désirer sans souffrir ? Des irres, désirs, desirless … Pourquoi ai-je intitulé ainsi cet édito avec un jeux de syllabes ? Parce que de l’insatisfaction (engendrant des irres) de nos désirs, nous devons parvenir à l’absence de ceux-ci ou desirless engendrant la Satisfaction. L’origine et les sources de ces irres, manifestations on ne peut plus tangible de nos perpétuelles insatisfactions, proviennent : de nos désirs à devenir plus mieux bien, à avoir plus, à s’approprier, à accumuler toujours davantage, de nos attachements à un état de fait que l’on veut logique, que l’on voudrait (...) suite


Textes fondamentaux

Maha Satipatthana Sutta : I. Contemplation du corps (kāyā)

1. Observation de la respiration Et comment un bhikkhu demeure-t-il dans la contemplation du corps dans le corps ? Voici : un bhikkhu s’étant rendu dans une forêt, au pied d’un arbre ou dans une pièce vide, s’assied jambes croisées, le corps bien droit et l’attention établie devant lui. Ainsi attentif, il inspire ; attentif, il expire. Ayant une inspiration longue, il sait : ” J’ai une inspiration longue “ ; ayant une expiration longue, il sait : ” J’ai une expiration longue “. Ayant une inspiration courte, il sait : ” J’ai une inspiration courte “ ; ayant une expiration courte, il sait : ” J’ai une expiration courte “. ” J’inspire en ressentant tout le corps ” ainsi s’entraîne-t-il ; ” j’expire en (...) suite


Bouddhisme

Le véritable sens de la méditation

Nous voulons tous être heureux. Mais, bien souvent, le rythme implacable de la vie et ses défis nous empêchent de savoir où nous tourner pour trouver le bonheur. Par la sagesse de la méditation, nous pouvons cependant trouver la paix et le contentement. À notre grand étonnement, nous découvrons ainsi une profonde tranquillité qui est toujours là, avec nous, derrière le tourbillon de toutes nos pensées et émotions. Lorsque nous permettons à notre esprit de se déposer tranquillement dans sa paix naturelle, ce qui se produit alors est tout à fait extraordinaire. Cours de méditation en dix semaines Ce cours a été spécialement conçu par Sogyal Rinpoché après de nombreuses années d’enseignement en (...) suite

Dernier article

Du 9 au 14 juillet - Ouvrir son esprit, éveiller son cœur

Ouvrir son esprit, éveiller son cœur Du 9 au 14 juillet – Avec Ringou Tulku Rinpoché Comment la sagesse et la compassion peuvent transformer notre esprit. La sagesse ou la philosophie bouddhiste présente une façon révolutionnaire de nous référer à nos pensées, à nos émotions, au monde qui nous entoure et aux autres. Elle offre, grâce à cette compréhension, une multitude d’outils pratiques pour transformer notre vie et la rendre plus heureuse en intégrant la compassion et la sagesse dans tous ses aspects. Plus d’informations : http://bit.ly/RinguTulkuRinpoche suite