Buddhachannel

Dans la même rubrique

18 juillet 2016, par Stefania Mitrofan

Mahajanaka Jataka

18 July 2016

Mahajanaka Jataka









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

La prise de refuge

lundi 21 janvier 2013, par Espace Bouddhiste Tibétain - KLTL

Langues :

L’Espace Bouddhiste Tibétain a accueilli ce début de mois de janvier Khenpo Yeshé Donden qui remplacera jusqu’en mars notre Khenpo TchoTchok parti pour une retraite de quatre mois. Il est arrivé directement d’Inde pour son premier voyage en occident et après avoir visité la Tour Eiffel et le Louvre avec des yeux émerveillés, Khenpo Yeshé Donden nous a expliqué pour son premier enseignement ce que signifiait la prise de refuge et son importance pour un bouddhiste.

Espace Bouddhiste Tibétain : Khenpo, expliquez-nous ce que veut dire prendre refuge.

Khenpo Yeshé Donden : Il existe 3 formules de prise de refuge :

La version courte :
Je prends refuge en le maître.
Je prends refuge en le Bouddha.
Je prends refuge en le dharma.
Je prends refuge en la sangha.

La version longue :
Je prends refuge en les glorieux maîtres saints.
Je prends refuge en les divinités des assemblées des Yidams.
Je prends refuge en les seigneurs Bouddhas.
Je prends refuge en les saints dharmas.
Je prends refuge en la sangha supérieure.
Je prends refuge en les guerriers célestes, les dames de l’espace, les protecteurs et les gardiens du dharma, dotés de l’œil de la sagesse.

La version que l’on dit habituellement avant chaque pratique :
Jusqu’à l’éveil, je prends refuge en le Bouddha, le dharma et la sangha sublime. Par le mérite engendré par ma pratique du don et des autres perfections, puissé-je réaliser l’éveil pour le bien des êtres.

Le refuge, on le prend tout le temps. C’est le simple fait, dans tous les rituels et même dans la vie de tous les jours de garder à l’esprit les 3 refuges de manière claire et directe. C’est ça le véritable rituel, c’est de prendre refuge continuellement et de le garder à l’esprit dans n’importe quelle circonstance.

EBT : Pourquoi la prise de refuge est importante dans le quotidien d’un bouddhiste ?

KYD : La prise de refuge, c’est la fondation du Dharma et cette fondation doit être solide. Il faut qu’il y ait cette prise de refuge pour s’ancrer dans le Dharma et que l’on puisse élaborer dessus et faire naitre et apporter le Dharma entier. Si cette fondation n’est pas là, donc cette prise de refuge qui est basée sur la foi, à ce moment-là, rien n’en sortira. C’est à dire que c’est vraiment la prise de refuge qui est l’entrée principale du Dharma. Si on veut entrer dans une maison on doit passer la porte. Et la prise de refuge, c’est pareil, on passe la porte et on établit des fondations saines.

EBT : Avez-vous un conseil à donner pour les débutants ?

KYD : Très souvent pour les nouveaux arrivants dans le bouddhisme, cela peut paraitre très impressionnant et on peut y voir plein de difficultés avec la méditation, les pratiques, les rituels et tout le vocabulaire à apprendre, on peut vite se sentir découragé. En gardant tout le temps cette foi indéfectible et ce refuge dans les 3 joyaux, en ne l’abandonnant jamais, c’est ça le plus grand et le plus puissant des rituels. Le simple fait de se concentrer sur la prise de refuge, d’essayer de la garder à tout moment à l’esprit, c’est véritablement un pouvoir transformateur et pas besoin d’être impressionné par les méditations et les rituels ou de connaitre tout le vocabulaire bouddhique.

Karma Eussel Lamo.




Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?