Buddhachannel

Editorial

Thich Nhât Hanh — L’Univers dans un Grain de Poussière

Le 30 mars 2017

L’UNIVERS DANS UN GRAIN DE POUSSIÈRE « L’esprit n’est ni intérieur ni extérieur ni ailleurs, il est introuvable... » Shantideva Hier après-midi, quand je suis revenu à mon ermitage, j’ai fermé toutes les portes et les fenêtres parce qu’il y avait du vent. Ce matin, ma fenêtre est ouverte et je peux voir la douce et verte forêt. Le soleil brille et un oiseau chante magnifiquement. La petite Thuy est déjà partie pour l’école. Je dois m’arrêter d’écrire pendant un moment pour pouvoir (...) suite

Humour

Zem — Fastoche

plus d articles



Dossiers de la semaine

La liberté de pensée dans le bouddhisme

Certains ont l’habitude de prétendre être libres penseurs, donc sans religion. (...)


Alain Grosrey — Ecologie et spiritualité

"En ramenant l’histoire de la vie à l’échelle d’une année, l’histoire de (...)


Le Vénérable Thich Nhat Hanh - Biographie

Le vénérable Thich Nhat Hanh est né dans un village du centre du Vietnam en (...)


A quel âge pouvons-nous commencer à enseigner la méditation à un enfant ?

Selon Ven. Henepola Gunaratana Nāyaka Thera, il n’y a pas de moment (...)


Histoire brève du bouddhisme au Japon

D’après la légende, l’introduction du bouddhisme au pays du soleil levant (...)


Photo du jour

par Buddhachannel Fr.


Evénement

27-28 Mai - Amour, attachement, établir des relations saines

A ne pas manquer au Centre Kakachakra : Une rencontre avec Amy Miller. Elle sera avec nous à Paris pour la première fois le 27 et 28 mai 2017 de 10h à 18h. L’amour et l’attachement sont souvent confondus, créant des conflits dans nos relations, en particulier les relations intimes. Si nous pouvons diminuer cet attachement , la saisie et le contrôle ,nous pourrons apprécier plus pleinement toute la beauté de nos vies. Les expériences d’amour authentique et de liberté se développeront de manière (...) suite


Annuaire

Le Temple Zen « Ho Sho Ji »

La Voie du zen qui fut transmise par le Bouddha Shakyamuni, puis, sous sa forme japonaise, par le grand maître Eihei Dogen, nous fut léguée par le grand missionnaire Mokudo Taisen Deshimaru. Ici, au « Pic Lumineux », la transmission des maîtres d’autrefois se fait à travers le « Shobogenzo » de Maître Dogen. Ce zen vivant est incarné par le moine Sando Kaisen qui y dirige deux sesshins par mois ainsi qu’un camp d’hiver et un camp d’été (ango). En dehors du « Pic lumineux », de nombreuses sesshins sont (...) suite

Dernier auteur

Lerab Ling

Lérab Ling est l’un des principaux centres perpétuant la tradition d’étude et (...) suite


Articles et Conférences

Gyalwang Karmapa commence la session de...

Gyalwang Karmapa commence la session de l’après-midi avec un court récapitulatif. Il indique la première de quatres vérités ; elle concerne les états affligés et les origines de la souffrance. Il continue par expliquer, qu’explorer la troisième noble vérité est une manière de cesser de souffrir. Il rappelle que tout le monde a deux aspects de la vérité sur l’origine de la souffrance : le karma et la détresse. C’est la base de toutes les misères, ils s’accrochent à ce que nous percevons comme la réalité. « Nous avons besoin d’examiner ce à quoi nous nous raccrochons comme ce qui est vrai à ce qui est réel ou ne l’est pas » explique-t-il. C’est difficile car nous travaillons tous « la perspective de (...) suite


Textes fondamentaux

Dhammapada XXI. Pakinnaka-vagga : Versets divers

DHAMMAPADA XXI. Pakinnaka-vagga : Versets divers 290 S’il voit qu’en renonçant à une certaine forme de bonheur Il peut trouver un bonheur bien plus grand, Le sage renoncera à cette forme de bonheur Pour en trouver un bien supérieur. 291 Celui qui cherche son plaisir En causant aux autres déplaisir Est prisonnier de ses actes de méchanceté Esclave de l’aversion et de l’hostilité. 292 - 293 Ceux qui ne font pas ce qu’ils devraient Et font ce qu’ils ne devraient pas — Inconscients, arrogants — En eux les impuretés s’accumulent. Mais ceux qui, avec constance et sérieux, pratiquent l’attention au corps, Qui ne se délectent pas à faire ce qu’il ne faut pas faire Et (...) suite


Bouddhisme

"L’amour véritable " Par Thich Nhat Hanh

Selon le bouddhisme, il y a quatre composantes de l’amour véritable. 1— Maitrî, qui peut se traduire par bonté aimante, bienveillance. La bonté aimante n’est pas seulement la volonté de rendre une personne heureuse, d’offrir de la joie à cette personne aimée. C’est la capacité d’offrir de la joie, du bonheur, à la personne que vous aimez ; car même si vous avez l’intention de l’aimer, votre amour peut faire souffrir cette personne. Il faut de l’entraînement pour pouvoir aimer correctement ; et pour pouvoir offrir du bonheur, de la joie, vous devez pratiquer le regard profond dirigé vers cette personne-là. Parce que si l’on ne comprend pas la personne, on ne peut pas l’aimer correctement. La (...) suite

Dernier article

Du 9 au 14 juillet - Ouvrir son esprit, éveiller son cœur

Ouvrir son esprit, éveiller son cœur Du 9 au 14 juillet – Avec Ringou Tulku Rinpoché Comment la sagesse et la compassion peuvent transformer notre esprit. La sagesse ou la philosophie bouddhiste présente une façon révolutionnaire de nous référer à nos pensées, à nos émotions, au monde qui nous entoure et aux autres. Elle offre, grâce à cette compréhension, une multitude d’outils pratiques pour transformer notre vie et la rendre plus heureuse en intégrant la compassion et la sagesse dans tous ses aspects. Plus d’informations : http://bit.ly/RinguTulkuRinpoche suite