Buddhachannel

Dans la même rubrique









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Allemagne — Le Bouddhisme rencontre le Football à Hambourg

mercredi 6 août 2008

Langues :

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

LE BOUDDHISME RENCONTRE LE FOOTBALL A HAMBOURG [1]


20.06.2008

HAMBOURG, Allemagne - Baignés du soleil de la gloire, des dizaines de milliers de fans ont récemment abondé vers le parc de Heiligengeist, non loin du centre ville de la ville portuaire allemande de Hambourg.

Ils étaient présents pour encourager les jeux d’ouverture du Championnat Européen de Football 2008, diffusé en direct sur un écran géant, de l’Autriche et de la Suisse. Le football (USA : soccer) est le sport national allemand.

Juste en face de la route et en partie protégé du bruit par une rangée d’arbres et de buissons, un événement alternatif a lieu : un festival pour célébrer l’anniversaire du Bouddha historique. Vingt-deux centres groupes bouddhistes issus d’un large éventail de traditions bouddhistes se sont rassemblés le 8 juin pour célébrer Vesak, la célébration mondiale bouddhiste la plus importante.

En dépit du fort enthousiasme de Hambourg pour le football, l’événement de Vesak ici n’a jamais été "hors jeu". Ce jour là on estime que près de 7000 personnes ont rejoint la célébration au "Großen Wallanlagen", un endroit de flancs herbeux entouré d’étangs, d’arbres ombrageux, d’un terrain de jeu et d’une piste de patinage, dans l’un des parcs les plus populaires de Hambourg.

Les participants ont pu entendre les paroles de professeurs bouddhistes respectés, rejoindre des cérémonies bouddhistes, participer à des sessions de méditation et même s’essayer au tir à l’arc zen - avec conseils d’experts naturellement ! Musique, danse et théâtre bouddhistes ont été jouée et représenté devant une assistance élogieuse dans l’amphithéâtre en plein air, et à côté du terrain de jeu du parc, un programme de pique-nique pour les familles et les enfants a laissé d’heureux souvenirs à nos plus jeunes visiteurs. Plusieurs grandes tentes avec des stands d’information ont donné aux groupes participants, la chance de se présenter aux visiteurs du festival, alors que les appétits étaient comblés par des restaurateurs asiatiques servant de délicieuses spécialités thaïes, tibétaines et vietnamiennes.

Des personnalités publiques ont également assisté à la cérémonie d’ouverture. Dans son discours de bienvenue, le maire de la ville de Hambourg-Mitte, Markus Schreiber, s’est engagé à soutenir la construction prévue d’un Stoupa de 9 mètres, en plein parc. Il a décrit ce monument bouddhiste, comme un symbole de paix qui soulignera le caractère international de la ville, et comme une addition appropriée à la ville portuaire allemande.

Dans son discours d’ouverture, le premier évêque luthérien féminin au monde, Maria Jepsen, a félicité la nature pacifique du bouddhisme et la relation chaleureuse entre les chrétiens et les bouddhistes à Hambourg. La ville est dotée d’une scène bouddhiste florissante, avec plus de 40 centres et groupes représentant un large éventail de traditions. Le bouddhisme en Allemagne a une excellente réputation : Les sondages en Allemagne évaluent fréquemment le Dalaï Lama, qui est venu enseigner pendant dix jours, en présence d’une assistance nombreuse à Hambourg l’année dernière, en tant que l’une des figures internationales les plus respectées dans le monde.

Vesak est le festival bouddhiste le plus important, il est également célébré par des traditions bouddhistes dans l’ouest. En Allemagne, des événements publics ont régulièrement lieu à Munich, Berlin et Francfort. La célébration cette année à Hambourg, était légèrement en retard comparée à nombre de pays asiatiques : La date du festival est le fruit d’un compromis entre le calendrier culturel de la ville et les programmes des divers centres bouddhistes. Le choix final pour l’événement - le 8 juin - s’est trouvé être le bon : le jour le plus chaud de l’année jusqu’ici, dans une ville où le temps est très imprévisible.

Beaucoup de visiteurs ont trouvé que la proximité d’un festival bouddhiste contemplatif et d’une bruyante fête de supporters de football, était quelque peu étrange. Toutefois la plupart des bouddhistes était assez décontractée à ce sujet : " Vous pouvez le voir comme un symbole que le bouddhisme est devenu une part importante de notre société", commente dans un sourire le Dr. Holger Stienen du bouddhisme zen.


Par Michael den Hoet / Chris McMahon

Source : The Buddhist Channel




Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?