Buddhachannel









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

La Cardamone

mardi 27 octobre 2009, par Buddhachannel Fr.

Langues :

LA CARDAMONE
UNE EPICE APHRODISIAQUE POUR UNE BONNE HALEINE




C’est la base de tous les currys indiens.

Mais on peut en mettre dans les oeufs ou les boulettes de viandes.



Sa présentation en graines vertes est à noter puisqu’elles n’ont pas été blanchies, ce qui leur confère une saveur fraîche et naturelle.

On les utilise pour agrémenter le thé et les desserts (crème anglaise, flan...)

On peut également la croquer pour faciliter la digestion et rafraîchir l’haleine. Elle lutte contre les états nauséeux, les hémorroïdes.

On peut l’utiliser l’hiver contre les fièvres, maux de tête, le rhume et la toux en raison de ses propriétés expectorantes. Elle est antiseptique et anti-asthmatique.



Un bon complément à la pharmacopée chinoise :

la cardamone réchauffe les reins en aidant à leur drainage.

Pour ceux qui ont toujours froid...



C’est une excellente prévention contre les calculs biliaires et rénaux.

Petit conseil de Josiane Delaporte-Digard :

Buvez votre café avec moins d’inconvénient.

En mâchant quelques graines, les effets de la caféine diminuent.

A mettre dans les compotes de pommes ou de poires, dans différents liquides (thé, café, dans le vin chaud, c’est excellent)



Ses apports (pour 100 g) :

Kcal : 229

Calcium : 130 mg

Protéines : 10,2 g

Fer : 5 mg

vit B3 ou PP : 0,8 m

Lipides : 2,2 g

vit B1 : 0,22 mg

vit B2 : 0,17 mg





Pour Michèle Serre sur Saveurs du Monde



Dans les anciens textes védiques de médecine, on rapporte l’utilisation de la cardamome plus de 1000 ans avant Jésus-Christ.

Recensée par Avicenne dans son Canon au Livre V comme un des ingrédients indispensable de la thériaque, la cardamome soignait à l’époque, sous forme de dentifrice, les gorges irritées, les toux rebelles ainsi que les infections intestinales à la cour impériale de Chine. Toutefois, bien qu’il est classé cette épice parmi les médicaments dans ses Materia Medica en 65 avant J.C, Dioscoride, médecin grec, prévient ses contemporains que son parfum était si puissant qu’il suffisait "qu"un femme enceinte la respirât pour tuer l’enfant qu’elle portait".

Les Romains l’employaient pour combattre les douleurs d’estomac après leur festin. Au XIIIe siècle, dans le nord de Alpes, la cardamome était la médecine par excellence contre plusieurs maux reliés à la digestion, thèse qui est reprise en 1588 par le botaniste allemand Jakob Theodor Tabernaemontanus dans son nouveau livre d’épices paru sous le titre de Neuw Kreuterbach où il prône les vertus de la cardamome moulue dans le miel.

www.buddhachannel.tv





P.-S.

Historiquement, une des premières utilisations de la cardamome se situe au Moyen Âge. Elle entrait dans la composition du mélange d’épices qui participe à la transformation du vin rouge (difficile à conserver au Moyen Âge) en hypocras que l’on servait en apéritif.
Elle est peu utilisée en Europe, sauf dans le pain d’épices, et dans la cuisine des pays scandinaves. On l’utilise aussi souvent pour parfumer le café ou le thé en Inde (chai masala).
La cardamome peut servir également lors de la fabrication de l’hydromel.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?