Buddhachannel

Dans la même rubrique

21 novembre 2016

L’Apprentissage Shambhala

29. Juni 2016

Ajahn Chah









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Maîtres et gourou

mardi 18 octobre 2011

Langues :


17/10/2011

Mes premiers « maîtres ».


Dans mon enfance quand je fréquentais l’école primaire du petit village qui m’a vu naître, on appelait « maître » l’instituteur et « maitresse » l’institutrice. Pendant toute ma période primaire j’ai eu la même institutrice que nous appelions « maitresse ». Il faut voir dans ce terme une connotation à la fois affectueuse et respectueuse. La maitresse était comme une deuxième mère. Elle était intégrée et acceptée complètement par tout le village, les gens savaient qu’elle était là pour nous transmettre un savoir, un enseignement qui nous permettrait ensuite d’affronter les problèmes de la vie. De cela, nous enfants, n’étions pas conscients, mais nous éprouvions à la fois du respect et de l’affection envers notre « maitresse », même si nous préférions les jeux à l’école ! Je garde en moi encore ce respect et cette affection… Ensuite au lycée il n’y’avait plus de maitresse, mais des professeurs, plus de relations affectives mais la froideur, la distance et des rapports autoritaires !


Les « faux maîtres ».


De nos jours en occident, surtout dans les pays francophones, il existe une grande méfiance envers le mot de « maître », et même un rejet de celui-ci, surtout quand on l’associe aux mots « religion », « spiritualité »… Cela provient des problèmes graves provoqués par certains groupes, dénommés « sectes » et qui ont été hyper médiatisés. Ces groupes étaient dirigés par des personnes qui manipulaient mentalement leurs disciples afin de les dominer et les maintenir sous leur contrôle, ou détourner leurs biens à leurs profit et quelque fois cela allant jusqu’au suicide collectif… Le mot « secte » lui-même a pris un sens fortement péjoratif contrairement à son vrai sens : qui désigne simplement un groupe de personnes qui se détache d’une institution religieuse pour des raisons de désaccord doctrinal (Secte vient du latin « seca » qui signifie suivre une voie, une cause, une religion, « seca » venant du verbe « sequi » qui a le sens de suivre…). On associe souvent le mot « maître » à celui de « gourou » qui a pris, surtout en France un sens fortement péjoratif et désigne le chef d’une de ces « sectes » que je viens d’évoquer. Or gourou (que l’on devrait écrire « guru » est un mot de la langue hindi dérivée du sanskrit dont le sens littéral est : « celui qui dissipe les ténèbres ») signifie simplement l’enseignant, le précepteur. En Inde actuellement un guru est un enseignant dans les établissements scolaires. On a donc fortement détourné le sens de ces mots comme beaucoup d’autres mots, les raisons de ces détournements sont souvent idéologiques et manipulateurs, mais ça c’est un autre problème !

- Lire la suite sur www.agoravox.fr

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

1 Message