Buddhachannel

Dans la même rubrique

21 novembre 2016, par Zem

Zem — Fastoche

5 juillet 2016, par Zem

Zem — La Claire Lumière

5 de Julho de 2016, por Zem

Zem — Luz clara

5 de julio de 2016, por Zem

Zem — Clara luz

28 juin 2016, par Zem

Zem — L’homme pressé

15 juin 2016, par Zem

Zem — Nos amis les humains

6 juin 2016, par Zem

Zem — Penser faire

31 mai 2016, par Zem

Zem — Rêve éveillé

10 mai 2016, par Zem

Zem — Fais silence

2 mai 2016, par Zem

Zem — Karma et Liberté

26 avril 2016, par Zem

Zem — Donner le change.

4 avril 2016, par Zem

Zem — Perdre le contrôle









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Zem — Premier jour de la fin de vie

lundi 28 mars 2011, par Zem

Langues :

Toutes les versions de cet article : [English] [Español] [français]


Par Zem

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

8 Messages

  • Zem — Premier jour de la fin de vie 28 mars 2011 17:07, par dayofdoom

    c’est au moment de la fin que l’on se pose des questions (ou que l’on veut trouver le temps pour y répondre car avant on était trop occupé pour y penser...)

    repondre message

  • Effectivement, on n’y pense qu’en fin de vie. Mais à ce moment nous n’avons plus vraiment le temps d’y répondre.
    A moins que notre vie ne soit pas fait pour intellectualiser les choses, mais juste vivre l’instant présent pleinement...

    repondre message

    • Zem — Premier jour de la fin de vie 1er avril 2011 14:28, par Crabos31

      J essaie depuis 30 ans d’étudier l’enseignement du Bouddha. Ma compréhension s’étoffe trés , trop lentement. La maison déborde de livres,
      De cd, de DVD . Ma pensée s’oriente constament du côté de son enseignement . Et je sais que là est ma place.. J’ai été baptisée, et ma mère était une Sainte . J’ai essaiyé , mais je n’ ai jamais pu,mettre mes pas dans les siens. Je n’avais pas la foi. L’embryon du Bouddha était déjà
      Là. Le probléme est que depuis 30 ans j’avance contre vents et marées
      Seule. On dit "que lorsque l’éléve est prêt , le Maître apparaît" . Certes je n’ai pas pu faire ce qu’il aurait fallu pour cela. Si je l’avais fait ma vie
      Familiale en aurait souffert.. Tout ça pour vous dire que c’est vrai, j’intellectualise trop l’enseignement. Par manque de modestie, je passe a côté de l’essentiel, La méditation et fixer mon attention constamment sur l instant présent. Une seule chose est sûre la mort est une autre chance.et
      Lorsque l’instant de repartir sera là, ma dernière pensée s’envolera vers le
      bouddha... Je devrai dire " vers son enseignement" , mais c ’ est peut- être pareil ?

      repondre message

      • Zem — Premier jour de la fin de vie 1er avril 2011 16:25, par Georges

        Le seul conseil que je pourrais te donner, c’est juste pratique sans but. Ne veux pas comprendre l’enseignement du Bouddha. Juste pose toi et médite. Si tu ne sais pas méditer, respire en sentant l’air de la nature.
        Ce sera déjà bien !

        repondre message

        • Zem — Premier jour de la fin de vie 3 avril 2011 10:33, par Crabos31

          Merci Georges pour cette réponse que je me suis appropriée.
          Je ne peux pas prendre la posture zazen car je souffre de fibromyalgie.
          Je vais m’asseoir sur une chaise et focaliser mon attention sur ma
          Respiration...
          Georges, est- ce que l’on peut méditer allonger ? Je sais que l’on peut
          Prendre la position du Bouddha lors de son "parinirvana", mais je ne tiens pas longtemps... Pouvez- vous me conseiller ou me déconseiller
          Une position allongée. Et si un jour je suis moins lasse , je prendrais la
          Chaise... Encore merci. Nicole

          repondre message

  • Zem — Premier jour de la fin de vie 4 avril 2011 14:53, par Frédéric (dessinateur de Zem)

    Bonjour Nicole

    Nos maisons débordent souvent d’autant de livres et DVD que notre mental déborde de concepts
    et si le mental est indispensable (pour programmer, réfléchir, soigner, chercher, inventer) il n’est pas le seul nécessaire, le corps aussi l’est et il nous enseigne aussi, et entre autres par la maladie quand nous n’avons pas la sagesse de l’écouter

    Je souffre (le mot est faible ;o) ) moi-même de fibromyalgie et cela me permet "d’enfin" écouter mon corps ce que je n’ai pas sur faire avant quand il ne faisait que me murmurer des choses à l’oreille

    Il faudrait demander à Maître Tsé ;o) moi je ne suis qu’un humble petit pratiquant un peu comme Zem, mais il me semble que le bouddhisme n’est pas UNE réponse mais un processus pour trouver la JOIE dans la vie, cela passe
    - par une sagesse qui nous fait prendre conscience de notre intégration dans un grand tout qui n’est pas extérieur à nous (comme il n’y a pas de Bouddha extérieur à nous), mais dont nous sommes les constituants et les porteurs. On parle d’ailleurs du MAHAyana, la voie de la Grandeur, c’est cette Grandeur qu’il faut intégrer et vivre
    - et par un partage que l’on peut nommer amour et/ou compassion, voulant dire que la pratique de cette voie ne peut se faire seule, justement parce que c’est la voie de la prise de conscience de la Grandeur d’où rien n’est exclu

    Cela veut dire quoi concrètement ? qu’il ne s’agit pas obligatoirement de passer sa vie, le "cul sur le zafou" mais de faire ce qu’on a à faire, de juste dans l’instant
    ainsi en tant que parents (je suis moi même père de 4 enfants qui sont maintenant adultes et qui deviennent eux-mêmes parents) nous avons à nous occuper de l’éducation de nos enfants avec responsabilité et amour. Ce Grand Oeuvre peut nous occuper tellement qu’on peut sembler éloigné de notre zafou mais en fait que nous sommes en plein dans la Voie de la Grandeur.

    L’essentiel est dans la Vie (c’est pourquoi dans la BD Zem le maître s’appelle Tsé, car en tibétain cela veut dire VIE)
    dans le quotidien, alors attention à chacun de nous de ne pas trop intellectualiser , cela serait séparer l’esprit, le mental du reste du corps, ce qui serait paradoxal par rapport à la voie bouddhiste, mais de revenir à l’instant, à la vie, au partage, à l’amour , à la compassion, à la sagesse de s’ouvrir aux autres
    Georges dit "juste respire" n’est ce pas l’essentiel pour vivre ??? ;o))

    Bien sûr qu’on peut méditer assis sur un tabouret (c’est seulement plus difficile de bien trouver une assise stable ainsi , bien appuyé sur ses deux pieds), allongé c’est possible aussi (il existe même dans les 6 yogas de Naropa un yoga du sommeil ! :o) ) mais c’est encore plus difficile car souvent on sombre dans le sommeil sans rien de plus que le sommeil ne se passe, mais bien dormir n’est ce pas déjà si mal ??? :oD
    Les sophorologues l’ont bien compris qui , il y a des années faisaient travailler les personnes allongées pour être plus relaxées et finalement il y avait plus de sommeil que de travail, maintenant la sophrologie sa passe en posture debout, comme le Qi Gong, j’ai d’ailleurs pratiqué dans les arts martiaux une méditation qui s’appelait ritsu-zen si je me souviens bien et qui veut dire qq chose comme "zen debout")

    chaleureusement à vous tous

    frédéric

    repondre message

  • Zem — Premier jour de la fin de vie 5 avril 2011 14:43, par Georges

    Bonjour Nicole,

    Tu peux respirer dans toutes les positions que tu veux. Comme dit Frédéric c’est juste un peu plus difficile car la tentation de dormir est grande ! Mais après tout ce n’est pas très grave.

    @ Frédéric : J’en profites pour te remercier pour tous ces dessins que je découvre semaine après semaine pour mon plus grand plaisir. Merci de nous faire partager ta pratique avec autant de légèreté ;)

    repondre message