Buddhachannel

Dans la même rubrique

1er février 2016

Les animaux Cacher









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Scandale de la surpêche

mardi 12 juillet 2016, par Isabelle

Langues :

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

13 septembre 2010

"Moins de 300 bateaux dans le monde provoquent la destruction des fonds marins, le plus grand réservoir de biodiversité sur la Terre.

Dans l’ignorance flagrante de la science, le chalutage de fond - ou « bulldozer », comme on devrait l’appeler - se poursuit avec la complicité de nos gouvernements et nos propres deniers.

Avec nos impôts d’importantes subventions sont versées aux flottilles de chalutage . Chacun de nous paye pour les navires à l’échelle industrielle et finance le pillage de notre planète et ses dernières terres vierges, contribuant à un sans précédent "océanocide", le plus grand et le plus rapide du crime écologique de tous les temps.

Partout où ces chalutiers hauturiers passent ils prennent 98 à 100 pour cent de ce qui est sur le fond dont les éponges et les coraux, bien sûr, mais aussi toutes sortes d’animaux. Ils déracinent des coraux vieux de 4000 ans avec leurs chaluts et filets et les rejettent ensuite.

Il suffirait de couper les subsides du pétrole donnée à ces flottes. Cela nuirait directement à la rentabilité des opérations de pêche qui cesseraient. Au lieu de cela, les États pompent directement dans les fonds publics pour maintenir ces navires à flot. Ils utilisent l’ignorance du public comme une bénédiction tacite de leurs crimes inexcusables contre l’environnement.

Celui qui détourne l’utilisation des deniers publics sans le consentement explicite des contribuables constitue une « dette odieuse » ; une honte pour les gouvernements qui ne mettent pas un terme à la pêche de fond en haute mer".


Par Claire Nouvian

Source : CNN

Voir en ligne : Le scandale de la surpêche

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?