Buddhachannel

Dans la même rubrique

21 novembre 2016

L’Apprentissage Shambhala

29. Juni 2016

Ajahn Chah









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Japon — Toji-in, le Joyau du Bouddhisme Shingon à Kyoto

vendredi 25 avril 2008

Langues :

TOJI-IN le nom réel du temple est Kyo-o-gokoku-ji 東寺


Toji-in

L’HISTOIRE

La Pagode fut construite en 796 par décret impérial de l’empereur Saga (嵯峨天皇) pour protéger la ville. En 818, l’empereur offrit la direction du temple au moine Kukai.
Kukai devindra Kobo Daishi, le fondateur de la branche ésotérique du Bouddhisme Shingon.

JPEG - 75.8 ko
Le Moine Kukai

L’influence de Kukai sur l’empereur fut très forte, puisque certains poèmes de l’Empereur traduisent la pensée religieuse de Kukai. Saga était un érudit, poète et calligraphe. Il aurait été le premier empereur du Japon à boire du thé. Admis dans les cercles de la Cour, Kukai a l’autorisation de développer un centre Shingon au Mont Koya. En recevant le Toji-in, il a la permission d’utiliser ce temple exclusivement pour les moines Shingon pour en faire un centre d’entraînement pour les pratiques ésotériques. Toji-in et le mont Koya vont devenir les deux bases indispensables à l’expansion du bouddhisme Shingon au Japon. Les deux lieux sont vraiment un cadeau de l’empereur Saga.

L’empereur Saga souhaita l’abolition de la peine de mort, certainement en raison de sa pratique religieuse. Les Six écoles bouddhistes de Nara perdent de l’influence sous son règne, mais deux écoles bouddhistes nouvelles se développent, bien sûr le Shingon, mais aussi l’école Tendai, fondée par le moine Saichô dont le temple principal se trouvait aussi près de Kyôto.

Pendant l’été 823, l’empereur Saga abdique au profit de l’empereur Junna. C’est alors que la gloire de Kukai va atteindre son apogée. Il est autorisé à avoir 50 moines permanents Shingon au temple Toji, et durant l’été 825 il reçoit la permission de construire une bibliothèque . En 834, l’empereur lui demande de créer une chapelle Shingon dans le palais impérial. L’influence de Kukai sur toute la cour aura des répercussions durant de nombreuses années.

Le temple de Toji est reconnu comme un patrimoine mondial par l’UNESCO et les statues conservées dans ses différentes salles sont considérées comme Trésors Nationaux.

LA PAGODE GOJUNOTO

Toji-in
La Pagode aux cinq étages est la plus haute du Japon avec ses 57 mètres. Construite en 796, elle sera reconstruite plusieurs fois en raison de différents incendies et des guerres. La version actuelle date de 1643. C’est le plus ancien batiment du Toji-in. Rarement ouverte, la pagode contient de précieux sutras et les images des 5 bouddhas du bouddhisme Shingon. A l’intérieur de la pagode, Dainichi-Nyorai, le bouddha cosmique, protège la ville.

LE HONDO

Le batiment actuel du hondo est de 1599.
Toji-In

LE KONDO


Les statues du Bouddha de la médecine, généralement connues sous le nom de Yakushi Nyorai, sont placées dans le Hall principal (Kondo) du temple. La croyance depuis des siècles est que la grande statue de Yakushi Nyorai protège la ville de Kyoto et ses habitants.


JPEG - 349.4 ko
Yakushi Nyorai
soutenu par les 12 Yaksas
les généraux de son armée

LE JARDIN

Toji-in
Le jardin fut dessiné par Saômi en 1457. D’adorables tortues se chauffent au soleil. Les habitants adorent flâner dans ses allées. L’âme japonaise vibre à chaque forme d’arbre, à chaque détail magnifiant la vie.


www.buddhachannel.tv

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

2 Messages