Buddhachannel

Editorial

Thich Nhât Hanh — L’Univers dans un Grain de Poussière

Le 30 mars 2017

L’UNIVERS DANS UN GRAIN DE POUSSIÈRE « L’esprit n’est ni intérieur ni extérieur ni ailleurs, il est introuvable... » Shantideva Hier après-midi, quand je suis revenu à mon ermitage, j’ai fermé toutes les portes et les fenêtres parce qu’il y avait du vent. Ce matin, ma fenêtre est ouverte et je peux voir la douce et verte forêt. Le soleil brille et un oiseau chante magnifiquement. La petite Thuy est déjà partie pour l’école. Je dois m’arrêter d’écrire pendant un moment pour pouvoir (...) suite

Humour

Zem — Fastoche

plus d articles



Dossiers de la semaine

La liberté de pensée dans le bouddhisme

Certains ont l’habitude de prétendre être libres penseurs, donc sans religion. (...)


Alain Grosrey — Ecologie et spiritualité

"En ramenant l’histoire de la vie à l’échelle d’une année, l’histoire de (...)


Le Vénérable Thich Nhat Hanh - Biographie

Le vénérable Thich Nhat Hanh est né dans un village du centre du Vietnam en (...)


A quel âge pouvons-nous commencer à enseigner la méditation à un enfant ?

Selon Ven. Henepola Gunaratana Nāyaka Thera, il n’y a pas de moment (...)


Histoire brève du bouddhisme au Japon

D’après la légende, l’introduction du bouddhisme au pays du soleil levant (...)


Photo du jour

par Buddhachannel Fr.


Evénement

27-28 Mai - Amour, attachement, établir des relations saines

A ne pas manquer au Centre Kakachakra : Une rencontre avec Amy Miller. Elle sera avec nous à Paris pour la première fois le 27 et 28 mai 2017 de 10h à 18h. L’amour et l’attachement sont souvent confondus, créant des conflits dans nos relations, en particulier les relations intimes. Si nous pouvons diminuer cet attachement , la saisie et le contrôle ,nous pourrons apprécier plus pleinement toute la beauté de nos vies. Les expériences d’amour authentique et de liberté se développeront de manière (...) suite


Annuaire

Le Refuge

C’est du Centre de « Yoga » du Maître vietnamien N’guyen Qué, formé dans la tradition des moines errants du centre du Vietnam et de la frontière birmane, que sont sortis les pionniers du bouddhisme tibétain en Provence. C’est aussi à l’initiative de ce Maître que commence la construction à Eguilles d’un petit Centre qu’il baptise « Le Refuge ». A la mort de ce Maître, en 1974, ses plus proches disciples - Jacques Bensoam à Aix en Provence, Camille Vitrac à Nice et Betty Picheloup à Marseille et Eguilles - à (...) suite

Dernier auteur

Lerab Ling

Lérab Ling est l’un des principaux centres perpétuant la tradition d’étude et (...) suite


Articles et Conférences

vén. Shinjin — Comme nous avons vécu, nous mourrons !

Comme nous avons vécu, nous mourrons ! ou réflexions sur la Mort Mourir pour mieux vivre Parmi les littératures spirituelles dont celle de la voie soufiste, cf. la maxime en exergue, la littérature bouddhiste fourmillant de références, d’anecdotes, de récits, de pensées et maximes liés à la Mort, tient une place prépondérante sur ce sujet. Dans le Zen, en particulier la méditation est conçue comme un regard sur son propre cercueil. Selon les contextes religieux et locaux, la Mort soit revêt l’aspect de la grande faucheuse (noire) avec son cortèges de mélopées, lamentations et pleurs, soit elle symbolise la libération (blanche) et engendre l’allégresse partagée avec le défunt parti vers un monde (...) suite


Textes fondamentaux

Le Dhammapada - II. Appamadavagga : Versets sur l’Attention

LE DHAMMAPADA II. Appamadavagga : Versets sur l’Attention 21 - 22 L’attention pleinement consciente est la voie qui mène au-delà de la mort. Le manque d’attention est la voie qui mène à la mort. Celui qui est pleinement présent et conscient ne meurt pas. Celui qui n’est ni présent ni conscient est quasiment déjà mort. Conscients de l’importance de ce facteur d’attention, Ceux qui ont la sagesse de le cultiver Se réjouissent dans la présence attentive Et demeurent ainsi auprès des êtres pleinement réalisés. 23 Les sages, régulièrement absorbés dans leur méditation, Persévèrent sans fléchir : Eux seuls font l’expérience du Nibbana, Parfaite libération de toutes les entraves. 24 Ceux qui (...) suite


Bouddhisme

L’Oasis de Longue Vie, une maison de retraite bouddhiste

L’apprentissage de la vie commence à l’école et se termine souvent soit dans les hôpitaux, soit dans les maisons de retraite. Mais, dans les deux cas, la dimension spirituelle est totalement absente. Pourtant, se construire ou se reconstruire spirituellement au crépuscule de sa vie n’est pas utopique. C’est, au contraire, une activité bénéfique qui facilite les conditions de transition d’un changement d’existence. C’est la raison pour laquelle des maisons de retraite, à dimension familiale, fondée sur l’éthique bouddhique, est perçue comme une nécessité par beaucoup de bouddhistes occidentaux. (Article de Jean Pierre Chambraud dans Bouddhisme Actualité) ENSEIGNEMENT de Lama Shérab Namdreul : Si on (...) suite

Dernier article

Du 9 au 14 juillet - Ouvrir son esprit, éveiller son cœur

Ouvrir son esprit, éveiller son cœur Du 9 au 14 juillet – Avec Ringou Tulku Rinpoché Comment la sagesse et la compassion peuvent transformer notre esprit. La sagesse ou la philosophie bouddhiste présente une façon révolutionnaire de nous référer à nos pensées, à nos émotions, au monde qui nous entoure et aux autres. Elle offre, grâce à cette compréhension, une multitude d’outils pratiques pour transformer notre vie et la rendre plus heureuse en intégrant la compassion et la sagesse dans tous ses aspects. Plus d’informations : http://bit.ly/RinguTulkuRinpoche suite