Buddhachannel









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Les bienfaits de l’Huile d’Olive

lundi 5 juillet 2010

Langues :

Toutes les versions de cet article : [français] [italiano]

Dans tout le bassin méditerranéen, l’huile d’olive donnait sa lumière aux lampes des cérémonies religieuses à ciel ouvert, et dans les temples, des prêtres l’utilisaient aussi pour oindre et bénir leurs fidèles. Des bois d’oliviers étaient plantés pour l’alimentation, mais aussi près des édifices religieux pour la protection bienveillante qu’ils octroyaient.

Les Grecs anciens respectaient l’olivier, don de la déesse Athéna ; ils lui consacrèrent des bosquets d’oliviers qu’ils plantaient près de ses temples. Athéna, seule déesse née par le crâne d’un dieu ; fille de Zeus par sa tête, d’où elle apparut en splendeur et en armes ; elle personnifie l’anima de Zeus.

La puissance de la déesse Athéna demeure dans l’olivier ; il accorde la paix qui est force et vertu. Dans l’architecture spirituelle d’un être, être en paix avec soi-même, c’est le socle sur lequel s’établit l’évolution de son âme. Quel que soit votre construction, si elle la paix n’est pas le ciment de sa fondation, elle s’effondrera.

Les dieux sont indifféremment masculins et féminins. Seule leur apparence et les symboles qui leur sont attribués le précisent. C’est une subtilité de l’Énergie de Vie, insaisissable et sans fixité ; sans naissance et sans disparition, l’Esprit d’Origine qui se divise et se multiplie.

Extrait de Flora Desondes :

Le Pouvoir des Fleurs dans votre Jardin

How and why Flowers are protecting you

http://stores.lulu.com/floradesondes

L’été est la plus belle des saisons pour utiliser abondamment l’huile d’olive dans votre assiette, mais aussi sur votre peau :

Un jus de citron dans Un litre d’huile d’olive pour apaiser les feux du Soleil.

Ajoutez une poignée de fleur de lavande et vous obtiendrez un excellant insecticide révulsif et apaisant ......... mille et une autres recettes à découvrir.

De nombreuses études épidémiologiques démontrent que l’huile d’olive protègerait de tumeurs malignes (sein, prostate, endomètre, tractus digestif, etc). Maintenant, différentes recherches montrent que l’huile d’olive permet de diminuer le risque de cancer du sein. À la condition d’opter pour une alimentation saine, dont la source principale de matière grasse est l’huile d’olive, permettrait de réduire considérablement l’incidence de cette tumeur.

La mutation cellulaire qui est à l’origine du cancer est due en partie à des substances toxiques (toxines) consommées qui attaquent l’ADN. Le passage de ces toxines dans le foie produit des radicaux libres qui attaquent ensuite l’ADN. Pour combattre ces radicaux, l’organisme a donc besoin de vitamines et d’antioxydants, comme ceux que contient l’huile d’olive.

De même, la relation entre le suivi d’un régime alimentaire riche en huile d’olive et la diminution des risques de cancer de l’intestin a pu être vérifiée. L’effet protecteur de l’huile d’olive demeure, indépendamment de la quantité de fruits et de légumes présents dans le régime alimentaire. La répercussion métabolique des graisses a fait l’objet de nombreuses recherches au cours des dernières années, en particulier le rôle de l’huile d’olive dans les maladies hépatiques chroniques et dans la maladie intestinale de Crohn. Ces recherches ont permis de mettre en évidence les effets positifs de l’huile d’olive sur les lésions précancéreuses. Après avoir analysé l’effet de trois types de régimes alimentaires, différentes conclusions ont été dégagées : le régime riche en huile d’olive a permis de réduire de manière significative le nombre de lésions initiales de la carcinogenèse ; les tumeurs, moins nombreuses, étaient également moins agressives et le pronostic était meilleur.

L’effet positif de l’huile d’olive pourrait être lié à l’action de l’acide oléique.
Il est établi que l’acide oléique permettrait de diminuer la production des prostaglandines dérivées de l’acide arachidonique qui joue un rôle important dans l’apparition et le développement des tumeurs. D’autres composés de l’huile d’olive, sont antioxydants : les flavonoïdes, les polyphénols et le squalène. Notamment le squalène qui protégerait la peau en diminuant le risque d’apparition de mélanomes.

L’huile d’olive facilite aussi la consommation de légumes verts et de légumes secs dont les effets positifs dans la prévention du cancer ont été amplement démontrés.

On étudie actuellement l’effet protecteur de l’huile d’olive sur la leucémie infantile et sur différents types de cancer, notamment le cancer des cellules squameuses de l’œsophage. Les résultats obtenus jusqu’à présent s’avèrent très prometteurs.

S’il est vrai que les recherches doivent encore être poursuivies et approfondies pour démontrer le rôle exercé par l’huile d’olive sur le cancer et que l’on ne dispose pas encore de données concrètes sur les mécanismes d’action responsables du rôle positif de l’huile d’olive dans la prévention de certains types de cancer ou dans l’inhibition de leur croissance. On sait, selon les informations dont on dispose actuellement, que l’huile d’olive agit et ralentit la prolifération des cellules malignes.

Voir en ligne : Recherche sur l’huile d’olive et le cancer

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

1 Message

  • Les bienfaits de l’Huile d’Olive 6 avril 09:54, par alilou

    Bonjour,

    C’est vrai que l’huile d’olive est incroyable et dans la même ligné il existe aussi l’huile de nigelle qui est utilisée depuis des siècles notamment dans les pays musulmans puisque dans les premiers textes de l’islam cette parole du prophète Mohammed Salallahou alayhi wa salam : « Il y a dans la graine de nigelle un remède contre toute maladie, sauf contre le sâm. » (Al-Bukhârî n°5688).

    Il existe plus de 1206 études médicales (qu’on peut consulter en ligne sur le site de la bibliothèque nationale de médecine aux Etats Unis.

    Ces études mettent en avant les différentes propriétés de l’huile de nigelle : antivirale, antibactérienne, antifongique, antihistaminique, anti inflammatoire... jusqu’à anti cancéreuse

    Pour plus d’infos je vous invite à visiter mon site sur le sujet.

    Merci à vous et très bonne journée

    repondre message