Buddhachannel

Editorial

Thich Nhât Hanh — L’Univers dans un Grain de Poussière

Le 30 mars 2017

L’UNIVERS DANS UN GRAIN DE POUSSIÈRE « L’esprit n’est ni intérieur ni extérieur ni ailleurs, il est introuvable... » Shantideva Hier après-midi, quand je suis revenu à mon ermitage, j’ai fermé toutes les portes et les fenêtres parce qu’il y avait du vent. Ce matin, ma fenêtre est ouverte et je peux voir la douce et verte forêt. Le soleil brille et un oiseau chante magnifiquement. La petite Thuy est déjà partie pour l’école. Je dois m’arrêter d’écrire pendant un moment pour pouvoir (...) suite

Humour

Zem — Fastoche

plus d articles



Dossiers de la semaine

La liberté de pensée dans le bouddhisme

Certains ont l’habitude de prétendre être libres penseurs, donc sans religion. (...)


Alain Grosrey — Ecologie et spiritualité

"En ramenant l’histoire de la vie à l’échelle d’une année, l’histoire de (...)


Le Vénérable Thich Nhat Hanh - Biographie

Le vénérable Thich Nhat Hanh est né dans un village du centre du Vietnam en (...)


A quel âge pouvons-nous commencer à enseigner la méditation à un enfant ?

Selon Ven. Henepola Gunaratana Nāyaka Thera, il n’y a pas de moment (...)


Histoire brève du bouddhisme au Japon

D’après la légende, l’introduction du bouddhisme au pays du soleil levant (...)


Photo du jour

par Buddhachannel Fr.


Evénement

27-28 Mai - Amour, attachement, établir des relations saines

A ne pas manquer au Centre Kakachakra : Une rencontre avec Amy Miller. Elle sera avec nous à Paris pour la première fois le 27 et 28 mai 2017 de 10h à 18h. L’amour et l’attachement sont souvent confondus, créant des conflits dans nos relations, en particulier les relations intimes. Si nous pouvons diminuer cet attachement , la saisie et le contrôle ,nous pourrons apprécier plus pleinement toute la beauté de nos vies. Les expériences d’amour authentique et de liberté se développeront de manière (...) suite


Annuaire

Dojo Zen d’Halluin

Le dojo zen d’Halluin « Funzo Dojo », « Dojo de la grande occasion » , a été bâti en 1986, comme le kesa du moine, avec des matériaux de récupération. La pratique de zazen n’est pas toujours aisée et les limites personnelles sont souvent atteintes. Maître Deshimaru exprimait ces difficultés avec une expression qui nous rappelle son dynamisme et son humour : « Zazen, c’est pas du gâteau ! » Le dojo d’Halluin est pourtant ouvert à tous, quel que soit le niveau ou la condition physique. Il met son (...) suite

Dernier auteur

Lerab Ling

Lérab Ling est l’un des principaux centres perpétuant la tradition d’étude et (...) suite


Articles et Conférences

L’Enseignement qui ne voyage pas, par M. Philippe Coupey

Pendant ce camp, je vais continuer les poèmes de Daichi, que je commente depuis peut-être quatre ans. Je vais commenter le poème intitulé « Muzen, pas de zen ». Le dernier poème commenté la semaine passée en Allemagne du Nord, pendant le camp d’été de dix jours (ici il n’y en a que six ou sept) s’intitulait « Le paradis du satori (éveil) ». Le paradis du satori » n’est pas un endroit où l’on arrive parce qu’on s’est bien comporté. C’est le lieu où l’on perd finalement tout… Tout ce qui est personnel, tout ce qui est « moi », tout ce qui est préfabriqué. C’est à partir de là qu’on peut vraiment pratiquer. D’ailleurs, tout le monde ici devrait connaître le paradis du satori, c’est ce que vous êtes en train de vivre (...) suite


Textes fondamentaux

Maha Satipatthana Sutta : IV. Contemplation des phénomènes (dhamma) 2/2

C) Les six sphères des sens Puis encore, un bhikkhu demeure dans la contemplation des objets mentaux dans les objets mentaux en référence aux six sphères des sens intérieures et extérieures. Et comment un bhikkhu demeure-t-il dans la contemplation des objets mentaux dans les objets mentaux en référence aux six sphères des sens intérieures et extérieures. Voici : un bhikkhu connaît l’oeil, il connaît les formes. Il connaît l’entrave qui apparaît à cause du contact entre les deux. Il sait comment se produit l’apparition de l’entrave non apparue. Il sait comment se produit le rejet de l’entrave apparue. Il sait comment se produit à l’avenir la non-apparition de l’entrave rejetée. Il connaît l’oreille, il (...) suite


Bouddhisme

Neurosciences et méditation

En 2000, une rencontre exceptionnelle eut lieu à Dharamsala, en Inde. Quelques-uns des meilleurs spécialistes des émotions, psychologues, chercheurs en neurosciences et philosophes passèrent une semaine entière à discuter avec le Dalaï-Lama dans l’intimité de sa résidence située sur les contreforts de l’Himalaya. C’était aussi la première fois que j’avais l’occasion de prendre part aux rencontres fascinantes organisées par l’Institut Mind and Life qui fut fondé en 1987 par Francisco Varela, un chercheur renommé en neurosciences, et Adam Engle, un homme d’affaires américain. Le dialogue portait sur les émotions destructrices et sur la façon de les gérer. [3] Lors de cette rencontre, un matin, le Dalaï-Lama (...) suite

Dernier article

Du 9 au 14 juillet - Ouvrir son esprit, éveiller son cœur

Ouvrir son esprit, éveiller son cœur Du 9 au 14 juillet – Avec Ringou Tulku Rinpoché Comment la sagesse et la compassion peuvent transformer notre esprit. La sagesse ou la philosophie bouddhiste présente une façon révolutionnaire de nous référer à nos pensées, à nos émotions, au monde qui nous entoure et aux autres. Elle offre, grâce à cette compréhension, une multitude d’outils pratiques pour transformer notre vie et la rendre plus heureuse en intégrant la compassion et la sagesse dans tous ses aspects. Plus d’informations : http://bit.ly/RinguTulkuRinpoche suite