Buddhachannel

Dans la même rubrique

2 mai 2016, par Buddhachannel Fr.

La joie

30 mars 2016

TARA BLANCHE

21 octobre 2015, par Buddhachannel Fr.

Les saveurs du zen









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Différence entre homme et femme par Flora Desondes

mardi 5 juillet 2016, par Buddhachannel Fr.

Langues :

Toutes les versions de cet article : [English] [français]




Flora Desondes est artiste peintre, sculpteur de bijoux, auteur de textes sur le chamanisme et compositeur interprète de rythmes et sons chamans. Disciple du chaman Hongrois Joska Soós qui lui enseigna son art. C’est plus de vingt années de rencontres et de fidélité à ses enseignements.

Différence homme femme

Le chamanisme considèrent que chaque personne humaine est animée par trois polarités et quatre types de caractères qui sont décrits depuis la plus haute antiquité : c’est le bilieux, le sanguin, le flegmatique et le lymphatique.
Bien qu’il n’existe pas de caractère pur, l’un d’eux est toujours dominant dans les composantes d’une personnalité. La forme humaine d’une personne procède d’un mélange de ces quatre tempéraments.
Si vous n’apparteniez qu’à un seul de ces archétypes, vous ne pourriez pas comprendre les autres personnes. Parfois, deux de ces caractères sont dominants. Cette personne est alors plus ou moins changeante ou sans direction bien définie : un tel caractère est imprévisible. L’adage populaire dit qu’elle est assise entre deux chaises. et c’est ainsi non seulement dans le monde des humains, mais aussi dans le monde animal.
Chaque type de caractère présente trois aspects, trois polarités : animus ou masculin, anima ou féminin, et androgyne. Ces quatre types de caractère fondamentaux et leurs trois polarités établissent douze nuances qui peuvent animer une seule personne.
A un niveau supérieur, un quatrième aspect apparaît, celui de l’Éternel Féminin.
Depuis le début de l’humanité, tous les types de caractères sont en vous, tout comme le fait d’être homme ou femme. Si vous souhaitez accélérer votre évolution spirituelle, vous devez vous rapprocher du type androgyne.
La femme découvre le masculin, l’homme en elle-même ; et l’homme rencontre la femme en lui-même. Un état plus androgyne, c’est se ressentir aussi bien homme que femme : l’homme reste bien un homme, et la femme une femme ; mais cela signifie pour l’homme qu’il expérimente la forte douceur et pour la femme la douce force.
L’état supérieur : l’Éternel Féminin signifie ÊTRE réellement et totalement. C’est au-dessus de la personne, la présence supra personnelle d’une force qui met tout en mouvement, le Principe Primordial des processus de création du monde visible ; les chamans savent d’expérience que cette sublime énergie est féminine ; la Shakti parèdre immuablement enlacée dans la danse des mondes avec Cela qui l’insémina.

Extrait de : Jozsef Soos de Sovar, Le Shaman Ebook http://stores.lulu.com/floradesondes




Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

1 Message

  • Différence entre homme et femme par Flora Desondes 14 novembre 2010 12:12, par Flora Desondes

    12/11/2010 : Citation de Patrick Carré dans ses : Note sur Vasumitrā

    http://sd-16847.dedibox.fr/sites/nonihil/wordpress/

    "En réalité, le véritable ami de bien n’est ni homme ni femme. La féminité – sa douceur et sa grâce – donne un corps à la grande compassion bienveillante fondamentale qui fait partie de la nature véritable de la sagesse extraordinaire : rien à voir, donc, avec la discrimination sexuelle qui a cours dans le monde vulgaire. Croire à la vérité de cette discrimination et s’y tenir, voilà ce qui nous empêchera de comprendre les enseignements du présent chapitre de l’Entrée dans la dimension absolue. Ici, donc, le bodhisattva joue de la fonction de la sagesse extraordinaire pour déployer les activités de la bienveillante compassion. Adoptant alors les comportements vulgaires, il peut agir dans tous les espaces et apparaît dans une forme corporelle adaptée à celui ou celle qu’il veut transformer."

    repondre message