Buddhachannel

Dans la même rubrique

18 juillet 2016, par Stefania Mitrofan

Mahajanaka Jataka

18 July 2016

Mahajanaka Jataka









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Karmapa Gyalwang : sa Vision du Kagyu Monlam qui commence le 17 Décembre à Bodh Gaya

samedi 15 décembre 2007

Langues :


LA VISION DU GYALWANG KARMAPA DU KAGYU MONLAM INTERNATIONAL [1]





11 décembre 2007



Monastère de Tergar - Lors d’une réunion avec les membres du Comité Kagyu Monlam, le Gyalwang Karmapa a partagé sa vision claire et touchante de ce que devrait être le Kagyu Monlam.



Il a clarifié les origines des raisons et conditions du Monlam, expliquant que le Monlam signifiait « aspirations », et donnant l’exemple du Bouddha Sakyamuni. Lorsque le Bouddha aspira à atteindre l’état d’illumination, il offrit un simple bol de soupe, une petite chose. Mais il l’offrit avec la motivation pure à l’aspiration ultime. Alors, sa bénédiction se répandit dans tout l’espace et profita à tous les êtres, bien qu’il ne ce soit agi que d’une petit chose.



Similairement, le pouvoir et les bénédictions générés par le Kagyu Monlam dépendent de la motivation pure et des aspirations de chaque individu impliqué. Cela peut sembler facile mais ne l’est pas en réalité. Une pure motivation signifie mettre de coté les soucis individuels et travailler uniquement pour le bénéfice de tous les êtres doués de sens, en nombre aussi illimités que l’espace.



Nous devons établir cet état d’esprit avant que ne débute le Monlam. Pour ce faire, nous avons besoin d’une fondation ferme, stable, ainsi qu’une motivation forte, sans quoi, lorsque nous serons confrontés aux difficultés et au stress, nous nous retrouverons en proie aux émotions affligeantes telles que la colère et la fierté ou l’égocentrisme. Il sera alors extrêmement difficile de maintenir, et notre motivation et nos aspirations, et nous aurons perdu de vue l’objectif même de la célébration du Monlam.



Une motivation pure et forte doit s’étendre du tout début jusqu’à la toute fin, de façon à être bonne au début, bonne au milieu et bonne à la fin.



Le but et la racine fondamentale du Kagyu Monlam est de se rappeler la bienveillance de notre Enseignant, le Bouddha Sakyamuni, et de prier pour la paix et la joie de tous les êtres avec qui, nous partageons ce monde. Nous continuons et préservons une lignée pure, que nous ne devons pas ternir. Ce sont là de belles paroles, mais un grand défi à mettre en pratique. Nous devons les intégrer au courant de notre esprit - développer la bienveillance aimante et la compassion. En fin de compte, il s’agit de notre propre intention individuelle, qu’elle soit vaste et profonde ou superficielle.



Le respect et la coopération sont aussi essentiels pour que nous puissions devenir amis, et développer l’harmonie et la paix, qui peuvent ensuite se propager à travers le monde. Si nous sommes ennuyés ou en colère, ou si nous parlons durement ou nous baladons avec de sombres expressions, nous faisons échouer le Monlam. Transformer l’esprit est difficile pour les débutants ; il est plus simple de modifier notre discours et notre comportement. Si nous en sommes capable, le but du Monlam est atteint.



J’ai commencé à travailler pour le Kagyu Monlam - après le décès de Bokar Rinpoche en 2004. A cette époque, la question était de savoir s’il allait continuer ou non, mais je m’étais déjà préparé pour le Monlam. Même si je n’avais jamais eu la moindre expérience organisationnelle, en vertu de ma relation proche avec Bokar Rinpoche, et parce que j’avais tant de soutien, sans m’attarder sur mon manque d’expérience, j’ai relevé le défi. Lorsque je regarde en arrière, en directions des Kagyu Monlam passés, je sens que nous avons beaucoup à accomplir et une longue route à faire.



Il serait décevant qu’une autre année de notre vie passe sans porter ses fruits.



Alors, en nous rappelant la bienveillance du seigneur Sakyamuni Bouddha, et en gardant le bénéfice de tous les êtres doués de sens, fermement ancré dans nos esprits, dédions nous à la cause originelle de la célébration du Monlam : la paix du monde, l’harmonie et la joie pour tous.



Source : www.kagyumonlam.org




Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?