Buddhachannel

Dans la même rubrique









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Le Thanakha : Produit de beauté ancestral des Birmans

vendredi 9 janvier 2009

Langues :

LE THANAKHA


Depuis 2000 ans, le Thanakha fait partie du quotidien et des coutumes birmanes.


Cette pâte, jaune ou blanchâtre, que l’on voit orner les visages d’hommes, de femmes, et d’enfants, provient de l’écorce d’un arbre : le Thanakha.

Cet arbre se trouve principalement dans le nord de la Birmanie. Il faut attendre qu’il atteigne au moins 35 ans pour que son écorce puisse être utlisée. Celle-ci, très parfumée, est alors broyée sur une pierre ronde, appelée Pyin de Kyauk. Quelques gouttes d’eau sont ajoutées jusqu’à l’obtention d’une pâte. Cette fabrication est la même depuis toujours. En effet, des fouilles archéologiques ont mis à jour une pierre semblable et datant de presque 2000 ans.


L’application du Thanakha est donc plus que l’utilisation d’un simple produit de beauté ; C’est un geste ancestral.

Les Birmans portent cette crème principalement sur le visage, parfois sur les bras. Elle peut être appliquée, assez grossièrement ou parfois de façon plus précise, sur les joues, le nez et le front. Elle a alors une fonction plus ornementale et sert à embellir les visages de motifs variés, telles des peintures. Les motifs ronds sur les joues sont les plus répandus. On peut voir aussi des formes des feuilles qui s’étirent jusqu’au nez.


Ce produit naturel utilisé pour ces propriétes embellissantes a un parfum très doux, proche de celui du bois de santal. Les birmans aiment que la teinte soit claire. Ils ajoutent parfois de la poudre de safran ou du pollen de fleurs pour en changer légèrement la teinte ou le parfum. On dit même que les princesses y mélangeaient de la poudre d’or...

L’utilisation quotidienne a pour but de rafraîchir la peau et de se protéger du soleil. Il n’est donc pas rare de voir des hommes ou des femmes travaillant dans les rizières en porter d’épaisses couches sur le visage.

L’écorce de thanakha est aussi utilisée pour lutter contre l’acné. Son pouvoir médicinal est également reconnu dans le traitement de l’épilepsie, ce sont les feuilles de l’arbre qui sont alors utilisées.


La tradition historique liée à l’emploi de la pâte de Thanakha se retrouve aussi au sein de rituels dans les temples. La veille du Jour de l’An, les hommes jouent de la musique et dansent pendant que les femmes préparent l’onguent. Une cérémonie a ensuite lieu dans les pagodes. Les visages des statues de Bouddha sont lavés avec des lingettes imprégnées de thanakha puis offertes aux fidèles comme reliques.



Le thanakha a "résisté" à tous les produits de beauté modernes proposés aux femmes birmanes. Il fait même aujourd’hui l’objet d’une exportation de plus en plus importante dans les pays d’Asie et connait un succés grandissant.


BUDDHACHANNEL.


Laetitia Adeline pourwww.buddhachannel.tv




Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?