Buddhachannel









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Birmanie - Le Bouddhisme entre Pélerinage et Tourisme

dimanche 4 octobre 2009

Langues :


Voici deux exemples de lieux spirituels en Birmanie. Chacun grandiose à sa façon. Si l’un est devenu un incontournable des circuits touristiques, l’autre s’entoure encore d’une ambiance plus authentique, car plus difficile d’accés. Là où le premier devient par la force des choses une curiosité, le second est le théatre chaque année d’un grand pélerinage cher au peuple birman.

Bago : Le Bouddha couché de Schwethalyaung.

GIF - 138 ko
Le Bouddha en parinivarna de Schwethalyaung


Ce Bouddha de plus de mille ans représente l’une des statues les plus connues dans le monde, mesurant 55 mètres de long et atteingnant une hauteur de 16 mètres. Exposé dans un hangar gigantesque, il est le "détour" obligatoire lorsqu’on visite la Birmanie, classé par toutes les agences de voyages.

Construit en 994 par le roi Mon Migadhipa pour célébrer sa conversion au bouddhisme, il fut restauré une première fois au XVème siècle. A la prise de Bago par les Birmans de Bagan, qui y restèrent du XIème au milieu du XIVème siècle, la statue fut oubliée... histoire surprenante dans un pays aussi religieux. Une volonté politique a certainement mise en disgrâce ce bouddha.

Elle fut redécouverte, totalement cachée par la végétation, en 1880, lors de la construction du chemin de fer. Restaurée dans un style un peu différent de l’original et protégée.

La représentation de Bouddha dans une position allongée rappelle les derniers instants de "l’Eveillé". Tourné sur le côté droit, au pied d’un bosquet, il entre dans le Parinirvana. Cet état d’éveil est représenté par un visage d’une étonnante sérénité aux yeux grands ouverts. Ce regard montre bien que Bouddha ne se dirige pas vers la mort. En pleine conscience, délivré du cycle des renaissances, le Bouddha montre ainsi la voie auquel il vient d’accéder.

Cette statue apaise. Ses pieds ornés de mosaiques de verre sont tournés vers l’exterieur et décalés. Sa tête repose sur des oreillers richement ornés des mêmes mosaiques. En arrière plan, des fresques racontent l’histoire de la statue et de Bouddha.


Kyaik-Hti-Yo : Le Rocher d’Or.


GIF - 62.6 ko
Kyaik-Hti-Yo
brillant des offrandes en feuilles d’or

Cet endroit insolite est situé au Myanman, dans le sud de la Birmanie. Il est difficile d’accés, les touristes y sont rares. En revanche, jusqu’à ce grand lieu de pélerinage, les birmans n’hésitent pas à gravir 12 kilomètres à flanc de montagne pour atteindre la plate forme soutenant le rocher. L’édifice est composé d’un petit stupa de 7,3 mètres "posé" au sommet du rocher sacré, en équilibre au bord d’une falaise.


La légende veut que l’équilibre soit dù à un cheveu de Bouddha "enchâssé" dans le stupa. Le lieu porte aujourd’hui le nom de Kyauktanban (le stupa du bateau de pierre) car la légende entière dit que l’édifice est dù au roi Tissa. Roi doté de pouvoirs surnaturels. Aprés avoir reçu le cheveu de Bouddha d’un ermite, il aurait réussi à sortir ce rocher du fond de la mer et à le hisser sur un bateau. Lequel navire aurait accosté miraculeusement au sommet de la falaise. Le rocher aurait, dit-on, la forme du crâne de l’ermite.

Pour rendre hommage à Bouddha et à cette légende, les pélerins collent, en signe d’offrande, une feuille d’or sur le rocher.


"Le rocher d’Or suspendu entre ciel et terre.

L’incroyable équilibre au bord du gouffre,

symbole de notre extrême fragilité humaine,

elle aussi entre ciel et gouffre.

Cet équilibre subtil et merveilleux

rappelle l’importance d’un vrai centre intérieur.

Nul besoin de créer des forteresses musculaires

ou des carapaces de protection

l’équilibre suffit."


Alain DD en 1980


BUDDHACHANNEL.

Laetitia Adeline pour www.buddhachannel.tv

GIF - 2.8 ko
Prions et agissons
pour les birmans




P.-S.


Réflexion :

depuis des années, la question se pose.

Faut-il aller ou non en Birmanie, sachant que seule la junte s’enrichit dans cette industrie touristique et peut ainsi mieux contrôler le pays ?

Pays merveilleux, fascinant d’un côté

Des devises qui oppressent toujours plus le peuple birman

Grand débat

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?