Buddhachannel









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

La Sainte Chapelle : un écrin pour les Saintes Reliques.

mardi 15 décembre 2009

Langues :

La Chapelle des Reliques Sacrées du Christ

GIF - 194.7 ko
La Sainte Chapelle à Paris




LA SAINTE CHAPELLE

La Sainte Chapelle, édifiée à l’initiative de Louis IX, est construite sur l’île de la Cité, à Paris. Elle a pour but d’abriter plusieurs reliques saintes, dont la Sainte Couronne et un morceau de la Sainte Croix. Elle est réalisée en un temps record puisque elle est inaugurée le 26 Avril 1248, 6 ans après le début de sa construction. C’est un chef-d’oeuvre de l’art gothique.

Conçue à la base pour mettre en valeur et conserver les reliques acquises, c’est également une chapelle royale. Louis IX ne désirant pas dissocier Eglise et Royauté, la Sainte Chapelle est située dans le palais royal.

Elle est composée de deux chapelles superposées. L’inférieure pour les gens du commun, la supérieure pour l’entourage du roi.
La chapelle basse est dédiée à la Vierge.

Elle supporte tout le poids de l’édifice. Bordée de piliers massifs et basse de plafond, elle semble écrasée.

On note tout le contraire pour la chapelle haute.
C’est dans ce lieu que sont conservées les reliques.
Ici, tout est lumière et envolée architecturale.

Les murs ont été remplacés par des vitraux aux tonalités rouges et bleues.

Cette luminosité particulière donne tout son éclat à la chapelle.

Seuls de minces piliers rythment les scènes religieuses représentées sur les vitraux et soigneusement choisies.


GIF - 114.2 ko
Saint-Louis vu par El Greco




LOUIS IX

ROI ET SAINT


Louis IX de France, dit Saint-Louis, est né le 25 Avril 1214.

Il règne de 1226 à 1270, et meurt à Tunis le 25 Août 1270.

Il est le neuvième de la dynastie des Capétiens.
Connu pour sa piété excessive et ses croisades, il a la réputation d’être un roi diplomate et juriste. Sa foi immense le pousse à acheter des reliques afin d’éviter leur éparpillement.

Dans cette quête, il y a également la volonté de faire de la France "la fille aînée de l’Eglise", et de Paris, l’un des hauts lieux de la Chrétienté.




LES SAINTES RELIQUES

de la fille aînée de l’Eglise


Les Saintes Reliques acquises par la monarchie française durant le Moyen-Age sont aujourd’hui conservées par l’archevéché de Paris et elles sont encore régulièrement exposées à Notre Dame. Elles se composent de la couronne d’épines, d’un fragment de la vraie croix, de la lance et de l’éponge de la passion.


La Sainte Couronne

La Sainte Couronne est la couronne d’épines qui fut posée sur la tête du Christ avant sa crucifixion.


La Sainte Croix

La Sainte Croix est la croix sur laquelle a été crucifié Jésus. Elle est une des principales reliques à partir du IVème siècle. On lui voue un culte particulier car elle est considérée comme l’instrument du salut de toute l’humanité. En effet, en mourant, le Christ aurait racheté les péchés des hommes et particulièrement le péché originel.


La Sainte Lance

La Sainte Lance est celle qui a percé le flanc du Christ pendant la crucifixion. La relique achetée par Saint Louis à Baudoin II, empereur de Constantinople, et conservée à la sainte chapelle, est un fragment de la pointe.


La Sainte Eponge

La Sainte Eponge est l’éponge utilisée pour atténuer les souffrances du Christ. Pendant la crucifixion, elle aurait été plongée dans la posca (vinaigre) puis portée aux lèvres de Jésus, recueillant ainsi son sang.












La Sainte Chapelle est conçue comme un écrin.

Saint Louis a voulu, par ce monument, donner aux saintes reliques une châsse précieuse, à la hauteur du trésor qu’elles représentent.




Sainte-Chapelle, Paris


BUDDHACHANNEL -Série Architecture et Spiritualité

Laetitia Adeline pourwww.Buddhachannel.tv




P.-S.


L’Histoire et les histoires :

Bien qu’étant parti en Tunisie pour convertir le sultan au christianisme, certains tunisiens pensent que Saint-Louis n’est pas mort à Tunis en 1270, mais 30 ans plus tard, après s’être converti à l’Islam sous le nom de Sidi Bou Saïd, pour devenir un grand saint de l’Islam. Sa tombe serait au Djebel-el Manar... Pour l’histoire de France, il est mort d’une épidémie de peste. Ne pouvant supporter le voyage, son corps fut bouilli, afin de récupérer les os et de les ramener à Paris.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?