Buddhachannel









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Le Caravage : Le subversif au service du mystique ?

mercredi 18 novembre 2009

Langues :

JUDITH

Judith, héroïne juive alla trouver Holopherne, général de Nabuchodonosor, roi d’Assyrie durant le siège de sa ville : celui-ci, frappé de sa beauté, l’accueillit et l’invita à un repas, dans lequel il s’enivra ; pendant son sommeil, elle lui trancha la tête avec son propre glaive.
L’histoire de Judith est racontée dans un livre de la Bible (Le Livre de Judith) qui fait partie des livres canoniques, mais que les Protestants regardant comme apocryphe.

LES OEUVRES DU CARAVAGE

Les oeuvres du Caravage sont principalement à caractère religieux et pourtant elles ont fait scandale et ont été à maintes reprises refusées par les commanditaires. Pourquoi ?


La vie du Caravage est en totale contradiction avec les sujets traités dans sa peinture. Son oeuvre montre qu’il est un personnage très croyant, voire mystique à sa manière. Cependant sa vie, faite d’aventures, de scandales d’ordre sexuel, voire de crimes, est totalement à l’encontre de l’image d’un homme pieux ou dévôt. On peut trouver une explication à ce paradoxe dans le fait que Le Caravage semble élever son rapport au Divin et au Sacré au delà du lien officiel qu’est l’Eglise humaine. Comme Saint François d’Assise, il se consacre à la spiritualité et rejette la vie temporelle.

GIF - 165.9 ko
L’incrédulité de Thomas


Dans le souci d’un lien direct entre le divin et l’humain, le peintre choisit de représenter le sacré à travers ce que l’homme a de plus matériel : son corps. La réalité brute est pour lui symbole de pureté. C’est certainement pour cela qu’il choisit des mendiants ou des prostituées pour représenter des scènes religieuses. Des hommes de la plus basse extraction prennent ainsi les traits de saints, d’anges ou encore d’allégories. Ceci donnant des scènes religieuses à la sensualité troublante, voire à la limite de l’obscénité ou de la pornographie. On comprend pourquoi l’Eglise a souvent refusé les oeuvres commandées.


Le corps humain est donc source d’inspiration et de fascination pour Le Caravage. Ses représentations sont presque toujours masculines. Il aime les corps forts et trapus qu’il met en valeur grâce à la technique du clair-obscur. Dans ses oeuvres, les décors ou les paysages sont réduits à la plus simple expression, façon d’affirmer encore que la plus belle oeuvre de Dieu, c’est l’homme. Le clair-obscur donne donc toute sa puissance aux tableaux puisqu’il permet des contrastes saisissants entre l’obscurité qui entoure les personnages et la lumière intense et crue qui les éclaire.Cette technique permet la création d’une atmosphère dramatique et mystique autour des thèmes représentés.


L’oeuvre du Caravage ne peut pas laisser indifférent. On y retrouve la vie et les sentiments de l’artiste comme une projection de la dualité qui a mené sa vie. D’un côté, l’intensité dramatique et mystique, de l’autre les sujets ambigüs et scandaleux directement liés à sa vie dissolue dans les bas-fonds et les tavernes.


Que l’on aime ou non Le Caravage, on peut toutefois se laisser aller à penser qu’il a trouvé, dans son art, une rédemption à ses excés de débauche.


BUDDHACHANNEL - Série ART et SPIRITUALITE

Laetitia Adeline pour www.buddhachannel.tv




Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

1 Message

  • Le Caravage : Le subversif au service du mystique ? 4 octobre 2012 17:42, par molto fernand

    magnifique l’expo "le caravage" au musée Favre de montpellier (en ce moment).je suis moi meme peintre a mes heures et c’est exactement mon style de peinture : les expressions du visage et les drapés le tout en clair-obscur.bravo encore pour cette expo.

    repondre message