Buddhachannel

Dans la même rubrique

22 de marzo de 2016, por Buddhachannel España

Siddharta y el cisne

15 mars 2016

Bébé et les Massages

2 mars 2016

Le cruel empereur









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Le Singe et le Crocodile. Conte traduit du tibétain par Dekyid Chödrön

mardi 15 mars 2016

Langues :

Le Singe et le Crocodile.

singe

Conte traduit du tibétain par Dekyid Chödrön

Autrefois, au bord d’un fleuve, sur un pommier, vivait isolé le singe Lodrö.
L’arbre produisait continuellement des fruits en abondance et le singe s’en nourrissait exclusivement.

Un jour, venu du fleuve, un crocodile s’approcha de l’arbre.

  • "Comment t’appelle-t-on ?" demanda le singe.
  • "Je suis le crocodile Tashi et je cherche ma nourriture", répondit le crocodile.

Le singe dit :

  • "je n’ai que des pommes, mais si tu les aimes, je peux t’en donner autant que tu voudras",
    et, cueillant quelques fruits sur l’arbre, il les lui lança.

Le crocodile Tashi mangea les pommes.

  • "Je n’ai jamais mangé de pommes aussi délicieuses", dit-il.

Alors le singe lui en redonna.

  • "Si je viens à nouveau demain, m’en donneras-tu encore ?"
  • "Je serais content de te voir, et tu seras rassasié de pommes, je te le promets", lui répondit le singe.

Content à l’idée de pouvoir revenir chaque jour, le crocodile retourna chez lui.

Le lendemain, le crocodile revint. Le singe lui donna avec plaisir tout plein de pommes. Finalement Lodrö et Tashi devinrent amis et chaque jour le crocodile venait manger des pommes auprès du singe.

Un jour, alors qu’ils se racontaient leurs histoires, le crocodile vint à parler de sa compagne.

  • "Tiens, tu as une femme ? Je n’en savais rien. Laisse-moi lui donner aussi des pommes. "

Dès lors, le crocodile ramena chaque jour des pommes à sa compagne et celle-ci en fut ravie. Cependant, malgré son plaisir de manger ces pommes si sucrées, les retours tardifs de son compagnon la contrariait.

Un jour, elle parla à Tashi :

  • "Il semble que tu ne dit pas la vérité. Un singe et un crocodile ne peuvent pas être amis. Le crocodile doit tuer le singe et le manger."
  • "Je t’ai dit la vérité. Le singe est mon ami. Nous avons l’un pour l’autre amitié et tendresse. Il me donne des pommes et il pense même à t’en envoyer. N’est-ce pas de la bonté ?"
  • "Puisqu’il ne se nourrit que de pommes sucrées, pensa la femme, sa chair doit être merveilleusement bonne", et elle dit à son compagnon :
  • "Puisque le singe est vraiment ton ami, il faut que tu l’emmène chez nous, j’en serais vraiment touchée."
  • "Les singes marchent sur la terre, il ne peuvent pas venir dans l’eau, réfléchis…",
    répondit Tashi qui se fit dès lors avare de mots.

Un jour, la compagne de Tashi feignit d’être malade et l’expliqua ainsi :

  • "je suis très malade. J’ai interrogé le médecin qui m’a dit qu’un cœur de singe me ferait du bien. Si tu ne m’apportes pas le cœur de ton ami, je mourrai dans la solitude",
    dit-elle en se mettant à pleurer.

Le crocodile pensa :

  • "le singe est mon ami, il est impossible que je le tue. Mais si je ne le fais pas, ma femme va mourir."

Il était extrêmement peiné.

  • "Comment pourrais-je tuer un ami ?", lui dit-il.

La compagne du crocodile éclata alors de colère :

  • "Tu aimes plus ton ami que ta femme. Eh bien à partir d’aujourd’hui va-t’en et reste avec ton ami ! Le mieux pour moi est que je meure !"

Le crocodile Tashi n’avait plus rien à ajouter, il fallait qu’il obéisse à sa compagne. Plus tard, alors qu’il était allait rendre à nouveau visite à son ami le singe, ce dernier lui demanda :

  • "tu viens aujourd’hui plus tard que d’habitude, aurais-tu rencontré des difficultés en chemin ?"
  • "Non, mais aujourd’hui, ma compagne et moi nous sommes disputés. Mon ami, voilà longtemps que tu nous aides, mais tu n’as pas encore été notre hôte. Ma femme s’est mise en colère parce que je ne t’avais jamais invité. C’est pourquoi je te prie de venir chez nous aujourd’hui même. Ma compagne serait heureuse de te rencontrer."

Le singe répondit :

  • "j’aimerai venir chez vous, mais je ne peux pas marcher sur l’eau."

Le crocodile ayant expliqué au singe qu’il pouvait monter sur son dos, ils tombèrent d’accord et s’en allèrent, le crocodile nageant et le singe perché sur son dos. Arrivé au milieu du fleuve, le crocodile se mit à aller de plus en plus vite. Le singe lui dit :

  • "ralentis, j’ai peur."

Le crocodile répondit :

  • "qu’importe puisque aujourd’hui tu vas mourir. En effet, ma compagne est malade et le médecin lui a dit qu’un cœur de singe lui ferait du bien. C’est pourquoi, bien que tu sois mon ami, je dois te tuer."

Le singe, effrayé, réfléchit à la manière de se sortir de ce mauvais pas et dit : -*"quel dommage de ne pas avoir parlé de cela avant ! Chaque fois que je m’éloigne de mon arbre, j’y laisse mon cœur pour plus de sécurité. Si tu me l’avais dit avant, je l’aurais pris pour te le donner !"

Crédule, le crocodile dit :

  • "qu’à cela ne tienne, retournons ensemble jusqu’à ton arbre et allons chercher ton cœur. "

Arrivés près de l’arbre, le singe sauta sur une branche et dit :

  • "mon ami, ouvre ta bouche que j’y jette mon cœur."

Le singe lança alors une de ses crottes dans la gueule du crocodile et dit :

  • "retourne auprès de ta méchante compagne et dis lui que faute de manger mon cœur elle peut manger mes crottes !"

C’est ainsi que le singe eut la vie sauve.

Source Actions pour le Développement et l’Etude du Qinghai ->
Copyright © 2001 ADEQ. Tous droits réservés.




Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

1 Message