Buddhachannel

Editorial

Thich Nhât Hanh — L’Univers dans un Grain de Poussière

Le 30 mars 2017

L’UNIVERS DANS UN GRAIN DE POUSSIÈRE « L’esprit n’est ni intérieur ni extérieur ni ailleurs, il est introuvable... » Shantideva Hier après-midi, quand je suis revenu à mon ermitage, j’ai fermé toutes les portes et les fenêtres parce qu’il y avait du vent. Ce matin, ma fenêtre est ouverte et je peux voir la douce et verte forêt. Le soleil brille et un oiseau chante magnifiquement. La petite Thuy est déjà partie pour l’école. Je dois m’arrêter d’écrire pendant un moment pour pouvoir (...) suite

Humour

Zem — Fastoche

plus d articles



Dossiers de la semaine

La liberté de pensée dans le bouddhisme

Certains ont l’habitude de prétendre être libres penseurs, donc sans religion. (...)


Alain Grosrey — Ecologie et spiritualité

"En ramenant l’histoire de la vie à l’échelle d’une année, l’histoire de (...)


Le Vénérable Thich Nhat Hanh - Biographie

Le vénérable Thich Nhat Hanh est né dans un village du centre du Vietnam en (...)


A quel âge pouvons-nous commencer à enseigner la méditation à un enfant ?

Selon Ven. Henepola Gunaratana Nāyaka Thera, il n’y a pas de moment (...)


Histoire brève du bouddhisme au Japon

D’après la légende, l’introduction du bouddhisme au pays du soleil levant (...)


Photo du jour

par Buddhachannel Fr.


Evénement

27-28 Mai - Amour, attachement, établir des relations saines

A ne pas manquer au Centre Kakachakra : Une rencontre avec Amy Miller. Elle sera avec nous à Paris pour la première fois le 27 et 28 mai 2017 de 10h à 18h. L’amour et l’attachement sont souvent confondus, créant des conflits dans nos relations, en particulier les relations intimes. Si nous pouvons diminuer cet attachement , la saisie et le contrôle ,nous pourrons apprécier plus pleinement toute la beauté de nos vies. Les expériences d’amour authentique et de liberté se développeront de manière (...) suite


Annuaire

Le Temple Zen « Ho Sho Ji »

La Voie du zen qui fut transmise par le Bouddha Shakyamuni, puis, sous sa forme japonaise, par le grand maître Eihei Dogen, nous fut léguée par le grand missionnaire Mokudo Taisen Deshimaru. Ici, au « Pic Lumineux », la transmission des maîtres d’autrefois se fait à travers le « Shobogenzo » de Maître Dogen. Ce zen vivant est incarné par le moine Sando Kaisen qui y dirige deux sesshins par mois ainsi qu’un camp d’hiver et un camp d’été (ango). En dehors du « Pic lumineux », de nombreuses sesshins sont (...) suite

Dernier auteur

Lerab Ling

Lérab Ling est l’un des principaux centres perpétuant la tradition d’étude et (...) suite


Articles et Conférences

vén. Shinjin — Donnez, donnez, Bouddha vous le rendra…

Persistant dans son impertinence caractérisée, votre réd-en-chef parodiant les chansons qui ont bercé ses jeunes années, s’est souvenu que « mon frère » Enrico chantait quelque chose d’assez semblable dans un « tube ». Ce matin, en bouquinant « sous les Toits », j’ai été accosté devant le conservatoire de musique par un jeune, décontracté mais correct, qui m’a demandé une cigarette. Ne fumant que la pipe, je ne pus lui fournir sa « clopinette ». Il trouva, quelques secondes après, un « cloppeur impénitent » qui lui en donna une. J’ai bien dis donner, ni prêter, ni louer, donner gratuitement 20 cts ! A ce tarif-là, cet élève aura, à la fin de la journée, économisé ses 4 Frs. ! en fonction de dons anonymes. Vous (...) suite


Textes fondamentaux

Pabbatupama-Sutta - Les guerres pendant les avalanches

PABBATUPAMA-SUTTA Le sutta des guerres pendant les avalanches 
 L’enseignement oral du Bouddha Shâkyamuni Bouddha n’a jamais écrit. Son enseignement ne fut qu’oral. Après sa mort, ses enseignements furent transmis oralement par ses disciples. Pour éviter les transformations progressives, ces sermons devenus des écrits furent rassemblés et structurés. Pabbatupama-Sutta verset 4.1 Une fois, alors que le Bienheureux séjournait à Savatthi, pendant un après-midi, le roi Pasenadi Kosala s’approcha du Bienheureux. S’étant approché, il rendit hommage au Bienheureux et s’assit à l’écart sur un côté. verset 4.2 Le Bienheureux s’adressa au roi Pasenadi Kosala : "Vous voilà donc, ô grand roi. Où êtes-vous (...) suite


Bouddhisme

Sungjang Rinpoché, jeune tibétain et déjà grand maître spirituel bouddhiste

Reconnu comme maître spirituel par le dalaï-lama, à 6 ans, Sungjang Rinpoché enseigne la philosophie bouddhiste en Europe et en Asie du Sud-Est. Il est né grand sage érudit, mais ne le savait pas. "Jusqu’à l’âge de 5 ans, j’étais un enfant ordinaire. À 6 ans, j’ai perdu ma liberté", se rappelle Sungjang Rinpoché. Après une séance de divination, le dalaï-lama l’a reconnu parmi des milliers de noms sur une liste comme la quatrième réincarnation de Ngawang Drakpa, dis­ciple du fondateur de l’ordre du Guélougpa (celui du dalaï-lama). Sungjang vivait alors avec sa famille à Nagwa, dans l’ex-Amdo tibétain, une région aujourd’hui située dans la province chinoise du Sichuan. Peu après, des policiers chinois en (...) suite

Dernier article

Du 9 au 14 juillet - Ouvrir son esprit, éveiller son cœur

Ouvrir son esprit, éveiller son cœur Du 9 au 14 juillet – Avec Ringou Tulku Rinpoché Comment la sagesse et la compassion peuvent transformer notre esprit. La sagesse ou la philosophie bouddhiste présente une façon révolutionnaire de nous référer à nos pensées, à nos émotions, au monde qui nous entoure et aux autres. Elle offre, grâce à cette compréhension, une multitude d’outils pratiques pour transformer notre vie et la rendre plus heureuse en intégrant la compassion et la sagesse dans tous ses aspects. Plus d’informations : http://bit.ly/RinguTulkuRinpoche suite